Marchés français ouverture 7 h 50 min
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1146
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    33 521,31
    +165,65 (+0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    813,93
    -5,57 (-0,68 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

Grève: une école sur deux pourrait être fermée jeudi 13 janvier

·1 min de lecture

Plus de la moitié des écoles de France pourraient être fermées jeudi en raison du mouvement de grève prévu dans l'ensemble de l'Education nationale pour protester contre la gestion par le gouvernement de l'épidémie de COVID-19, a annoncé mardi le SNUipp-FSU, principal syndicat des enseignants des écoles primaires.

Plus de la moitié des écoles de France pourraient être fermées jeudi en raison du mouvement de grève prévu dans l'ensemble de l'Education nationale pour protester contre la gestion par le gouvernement de l'épidémie de COVID-19, a annoncé mardi le SNUipp-FSU, principal syndicat des enseignants des écoles primaires.

Il estime que plus de 75% des enseignants cesseront le travail, ce qui constitue selon lui une mobilisation "historique".

À l'origine de l'appel à la grève la semaine dernière, le SNUipp-FSU a été rapidement rejoint par d'autres fédérations syndicales de l'Education nationale, dans le primaire et le secondaire. Le mouvement est aussi soutenu par trois fédérations lycéennes et par la FCPE, l'une des deux grandes fédérations de parents d'élèves.

Situation chaotique

Dans un communiqué commun, ces organisations ont souligné "l'épuisement et l'exaspération de toute la communauté éducative", liés à la "situation chaotique" qui résulte selon eux "des changements de pied incessants" du gouvernement.

Lundi, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé une nouvelle évolution du protocole sanitaire en vigueur dans les écoles, supprimant l'obligation d'un test PCR de dépistage du coronavirus pour les élèves considérés comme cas contacts.

(avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles