La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 859,03
    +141,43 (+0,43 %)
     
  • Nasdaq

    12 013,47
    +87,24 (+0,73 %)
     
  • Nikkei 225

    27 782,93
    -100,85 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0909
    +0,0062 (+0,57 %)
     
  • HANG SENG

    20 309,13
    +116,73 (+0,58 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 793,00
    -256,89 (-0,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    614,03
    -5,21 (-0,84 %)
     
  • S&P 500

    4 050,83
    +23,02 (+0,57 %)
     

Grève des éboueurs à Paris : vers des réquisitions de grévistes ?

AFP - ALAIN JOCARD

Plusieurs élus parisiens réclament la réquisition de personnels afin d’assurer la collecte et le traitement des déchets alors que de nombreux éboueurs sont en grève contre la réforme des retraites et que les poubelles s’entassent dans les rues depuis maintenant une semaine. Mais qui peut décider de ces réquisitions?

Les sacs noirs s'empilent autour des poubelles pleines à craquer. Impossible de passer à côté des 6.000 tonnes de déchets qui jonchent les trottoirs de Paris. Voilà plus d'une semaine que les éboueurs de la ville de Paris sont en grève contre le projet de réforme des retraites. Et c'est parti pour durer. La grève a été reconduite jusqu'au lundi 20 mars. Certains quartiers, plus que d'autres, sont d'ores et déjà confrontés à une accumulation spectaculaire des déchets ménagers. Pour cause, la collecte des déchets est assurée par une régie publique dans la moitié des arrondissements, où le taux de gréviste est particulièrement élevé (60% lundi 13 mars selon la CGT), contrairement à l’autre moitié de la ville, gérée par des entreprises privées.

Face à ces déchets qui s’entassent, des maires d’arrondissement demandent au préfet de Paris la réquisition de personnels. Philippe Goujon, le maire LR du XVe arrondissement, réclame "un service minimum" du ramassage des ordures ménagères et "la réquisition d'un certain nombre de personnels". Côté gouvernement, le manque de réactivité de la mairie de Paris est pointé du doigt. Sur France Inter le lundi 13 mars, Gabriel Attal n'hésite pas non plus à évoquer la possibilité de réquisitions de personnels: "Une telle situation commence à poser une question de sécurité et de salubrité publique", affirme le ministre chargé des Comptes publics.

Paris peut réquisitionner des agents

A Paris, la mairie a la compétence de réquisitionner les agents, car elle est chargée de "la salubrité sur la voie publique" selon le Code général des collectivités territoriales. Pour Alexandre Ebtedaei, avocat spécialiste en droit social, "la préfecture veut mettre la mairie devant ses responsabilités, car elle pourrait très bien s'occuper elle-même des réquisitions." Une éventualité de toutes façons rejetée par l’équipe d’Anne Hidalgo, qui maintient son soutien aux grévistes. “Le service de collecte des déchets ne s’est pas complètement arrêté, sinon il y au[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi