Publicité
Marchés français ouverture 6 h 31 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 752,45
    +106,34 (+0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,76 (-1,38 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 179,99
    -617,60 (-0,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 484,07
    +15,97 (+1,09 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Grève à la SNCF : vers une «mobilisation puissante» à Noël ?

Taxiarchos228/Wikimedia

Partiront, partiront pas. Un certain nombre de trains pourraient bien rester à quai pour les fêtes. C’est en tout cas le souhait de SUD Rail, rapporte Le Parisien, le 14 novembre 2023. Le syndicat a envoyé une lettre à la CGT Cheminots, Unsa Ferroviare ainsi qu’à la CFDT Cheminots leur proposant de «construire une puissante mobilisation». L’objectif est clairement évoqué par le puissant syndicat : relancer les discussions sur les salaires. En ce sens, une réunion intersyndicale pourrait se tenir très prochainement, peut-être même dès la semaine prochaine.

Les salaires, il en a justement été question lors de la dernière réunion avec la direction de la SNCF, le 8 novembre dernier. À l’issue de cette rencontre, une proposition a été faite à des représentants des salariés, à savoir une augmentation de 4,6% des salaires, en moyenne, assortie d’une «prime de partage de la valeur» de 400 euros. Toutefois, SUD Rail réfute ces chiffres. «En réalité, c’est 1,8 % d’augmentation générale, et ce n’est pas suffisant !», assure Julien Troccaz, secrétaire fédéral SUD Rail, dans les colonnes du Parisien.

Comme lors de chaque mobilisation, les revendications sont clairement énoncées. La principale est donc l’augmentation de tous les cheminots. Le montant espéré pour chacun ? 400 euros de plus par mois. Selon SUD Rail, cette mesure aurait un coût d’un peu moins de 700 millions d’euros pour la SNCF. De son côté, Didier Mathis, secrétaire général de l’Unsa Ferroviaire, dénonce «des éléments de langages (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crèches privées : après le scandale, la réforme du secteur de la petite enfance sur les rails ?
Tickets-restaurants : le gouvernement annonce la prolongation de leur utilisation pour les courses alimentaires
La station de ski la moins chère d'Europe se trouve en France !
Savon, shampoing… les produits à usage unique bientôt interdits dans l’hôtellerie ?
Stations de ski : les chutes de neige s’enchaînent en altitude, la saison démarre sous les meilleurs auspices