Marchés français ouverture 3 h 18 min
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    30 200,89
    +561,49 (+1,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1745
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    24 514,88
    +3,90 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    37 883,73
    +92,59 (+0,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 112,34
    +3,42 (+0,31 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     

Grèce, Turquie, Italie: les incendies ravagent le bassin méditerranéen

·3 min de lecture
Un incendie est en cours dans le Péloponnèse.  - STR / Eurokinissi / AFP
Un incendie est en cours dans le Péloponnèse. - STR / Eurokinissi / AFP

Les incendies se multiplient sur le pourtours méditerranéen cet été. Ce premier dimanche d'août, les brasiers continuent ainsi de se consumer en Grèce, comme en Turquie et en Italie. Tour d'horizon de ces flammes qui obligent les autorités locales à prendre des mesures d'urgence et à mobiliser de vastes moyens.

• Cinq villages évacués en Grèce

En Grèce, pour commencer, une vingtaine de maisons ont brûlé et huit personnes ont été blessées dans un important incendie de forêt qui se poursuivait dimanche dans le nord-ouest du Péloponnèse, près de la ville de Patras, a indiqué la protection civile. Les huit blessés légers, avec des problèmes respiratoires et des brûlures, ont été transportés dans les hôpitaux de la région, selon cette même source.

Cinq villages ont été évacués en raison de cet important feu qui s'est déclaré samedi par des températures caniculaires, et une vingtaine de maisons ont brûlé selon un bilan provisoire des pompiers. Dimanche dès l'aube, près de 300 pompiers, avec 77 camions, deux bombardiers d'eau et cinq hélicoptères étaient de nouveau sur le front pour éteindre le feu.

Depuis samedi matin, 58 feux de forêt se sont déclarés selon les pompiers, la plupart ayant été maîtrisés rapidement. Les flammes ont également provoqué d'immenses bouchons et bloqué des automobilistes dans leur véhicule pendant des heures. L'autoroute principale reliant Corinthe à Patras avait été fermée à la circulation samedi, tout comme le pont de Rio-Antirio reliant le Péloponnèse et la Grèce continentale.

La Grèce fait face à une nouvelle vague de chaleur depuis vendredi, avec des températures oscillant entre 42 et 44 degrés Celsius, selon les services météorologiques.

• Six morts et plus de 300 blessés en Turquie

Côté Turquie, les pompiers combattent les feux de forêt dans le sud du pays depuis déjà cinq jours, tandis que le bilan des morts s'est alourdi à six personnes tuées, a rapporté samedi l'agence officielle turque Anadolu. Le bilan des morts dans les incendies qui ont également fait plus de 300 blessés est passé de quatre à six après la découverte des corps de deux ouvriers qui tentaient de combattre les flammes, selon l'agence. Un nouvel incendie s'est déclaré samedi dans la ville touristique de Bodrum, des habitants et voyageurs ayant dû être évacués de leur domicile et de leurs hôtels.

Dix incendies sévissent toujours dans la région alors que 88 autres ont été maîtrisés depuis mercredi, a indiqué dans un tweet le ministre de l'Agriculture et des Forêts Bekir Pakdemirli. Les enquêteurs tentaient d'établir une éventuelle responsabilité humaine derrière ces incendies.

• Plus de 800 départs de feu en Italie en fin de semaine

L'Italie, quant à elle, a enregistré en cette fin de semaine plus de 800 départs de feu, essentiellement dans le sud du pays, ont indiqué les pompiers de la péninsule sur leur compte Twitter.

"Au cours des dernières 24 heures, les pompiers ont effectué plus de 800 interventions: 250 en Sicile, 130 dans les Pouilles et en Calabre, 90 dans le Latium (la région de Rome, ndlr) et 70 en Campanie", précise le tweet. "Le travail des équipes de poursuit à Catane, à Palerme et dans la zone de Syracuse", trois villes siciliennes, ajoutent les pompiers.

L'Italie est touchée par une vague de chaleur importante ces derniers jours avec des températures atteignant les 40°C à Bari (Pouilles) ou 39°C à Catane et Palerme (Sicile). Ces chaleurs et l'absence de pluies ont entraîné de nombreux incendies dont l'un a ravagé en fin de semaine dernière plus de 20.000 hectares de forêt, d'oliveraies et de cultures dans la région d'Oristano, dans l'ouest de la Sardaigne.

Selon la Coldiretti, l'un des principaux syndicats d'agriculteurs en Italie, la seule Sicile a enregistré environ 300 incendies de forêt pour 60.000 départs de feu jusqu'à présent en 2021.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles