La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 674,40
    +398,28 (+1,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Grâce à une technique controversée, cette start-up américaine affirme pouvoir contrôler le climat

GETTY IMAGES

Une start-up américaine, baptisée Make Sunsets, affirme avoir opéré des lâchers de ballons météorologiques qui auraient libéré des particules de soufre réfléchissantes dans la stratosphère. Elle aurait ainsi franchi une ligne rouge dans le domaine de la géo-ingénierie solaire. La géo-ingénierie désigne les efforts, opérés de manière volontaire, visant à manipuler le climat en réfléchissant davantage de lumière solaire dans l'espace imitant ainsi un processus naturel qui se produit à la suite d'importantes éruptions volcaniques. En théorie, la pulvérisation de soufre et de particules similaires en quantités suffisantes pourrait atténuer le réchauffement de la planète.

Techniquement, il n'est pas difficile de libérer de tels composés dans la stratosphère. Toutefois, les scientifiques se sont pour la plupart (mais pas tous) abstenus de réaliser des expériences en plein air et ce même à petite échelle. Il n'est pas certain qu'ils aient encore injecté des matériaux dans cette couche spécifique de l'atmosphère dans le cadre de recherches sur la géo-ingénierie.

Cela s'explique en partie par le fait que ce sujet est très controversé. On sait peu de choses sur les effets réels de ces interventions délibérées à grande échelle mais elles pourraient avoir des effets secondaires dangereux. Les impacts pourraient également être pires dans certaines régions que dans d'autres, ce qui pourrait provoquer des conflits géopolitiques.

Certains chercheurs qui étudient depuis longtemps cette technologie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Réforme des retraites : Macron prêt à "aménager" le texte mais veut "avancer"
Des mesures plus "coercitives" sur l'emploi des seniors, la France 20e système de santé au monde… Le flash éco du jour
Emploi des seniors : le gouvernement ouvert à des mesures plus "coercitives"
Après le Covid-19, l'étude des eaux usées pour anticiper la prochaine pandémie ?
Le Burkina Faso réclame le départ des troupes françaises d’ici un mois