Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 845,16
    +146,93 (+0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 375,41
    -42,46 (-3,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0074 (-0,58 %)
     

Grâce à sa photo judiciaire, Donald Trump récolte des millions de dollars

Wikimedia Commons

L'image historique a fait le tour du monde. La photo d'identité judiciaire ("mug shot", en anglais) de Donald Trump a été diffusée vendredi 25 août par tous les médias de la planète et par l'intéressé en personne via son compte X (anciennement Twitter), suscitant une vague de soutien de la part de ses partisans.

Ainsi depuis son arrestation, jeudi dernier, et son bref passage dans une prison d'Atlanta, l’ancien président américain a récolté pas moins de 7,1 millions de dollars de dons pour sa campagne électorale, dont 4,18 millions de dollars au cours de la seule journée de vendredi, rapporte le site Politico. Surfant sur l'effet "mug shot", Donald Trump a lancé la vente de produits dérivés depuis la boutique en ligne de son site officiel. T-shirts, posters, tasses ou encore autocollants portant la photo de sa mine boudeuse avec le message "Never Surrender !" ("Ne jamais se rendre" en français) sont mis en vente entre 12 et 34 dollars, précisent nos confrères.

Soupçonné d'avoir exercé des pressions électorales en 2020 dans l'État américain de Géorgie, Donald Trump avait dévoilé la photo d'identité judiciaire dans son premier tweet depuis un peu plus de deux ans sur le réseau social X, afin de rediriger ses partisans vers son site officiel. "Faites une contribution pour expulser Joe Biden le véreux de la Maison Blanche et sauver l'Amérique pendant ce chapitre sombre de l'histoire de notre nation", écrivait-il.

L'homme politique, favori aux primaires républicaines pour la présidentielle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite