Marchés français ouverture 19 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0183
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    20 048,53
    -153,41 (-0,76 %)
     
  • BTC-EUR

    23 262,65
    +493,18 (+2,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    550,67
    +15,45 (+2,89 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

Le gouvernement veut développer l'intéressement au sein des PME

"Tout l'effort ne peut pas reposer sur l'Etat": comme le martèle Bruno Le Maire, le gouvernement compte aussi sur les entreprises pour préserver le pouvoir d'achat des Français, et notamment les plus petites où il espère développer l'intéressement, jusqu'ici très rare. Les chiffres du ministère du Travail sont éloquents concernant cette prime conditionnée à la performance ou aux résultats d'une entreprise : là où quasiment 70% du personnel des entreprises de plus de 1.000 salariés bénéficiait en 2020 d'un dispositif d'intéressement, le taux chute à 25% dans les sociétés de 50 à 99 salariés. Dans les firmes de neuf salariés et moins, le pourcentage plonge même à 4,9%.

"Pour les petites structures comme les nôtres, on a des chiffres d'affaires qui ne dépassent pas les 200.000 euros", explique à l'AFP Véronique Cahu, patronne d'un salon d'esthétique à Mortain dans la Manche. Par conséquent, "les bénéfices ne sont pas suffisants" pour verser de l'intéressement à ses deux salariées et à son apprentie, ajoute la présidente de la Confédération des esthéticiennes de Basse-Normandie.

Dirigeant d'une entreprise de 10 salariés dans le secteur du bâtiment, David Morales trouve lui aussi l'intéressement "fastidieux à mettre en place". "C'est réfléchi et prévu pour de grosses entreprises" dotées de spécialistes des ressources humaines, estime-t-il, effrayé par la lourdeur administrative qu'il associe au dispositif. Pour partager malgré tout une partie de ses bénéfices, Véronique Cahu a plutôt (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Campagne présidentielle : qui a été le plus dépensier des candidats ?
Armements : vers plus d'achats en commun au sein de l'Union européenne ?
La revalorisation des retraites de base risque de se faire attendre, vos droits au travail pendant la canicule… Le flash éco du jour
UE : accord des 27 pour l'ouverture des négociations avec l'Albanie et la Macédoine du Nord
Le coût des trajets en avion d’Emmanuel Macron redécolle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles