Marchés français ouverture 8 h 12 min
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,31 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,06 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,17 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0525
    -0,0061 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,47 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 305,81
    -650,27 (-3,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,05
    -9,01 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Comment le gouvernement pourrait donner un coup de pouce à certains indépendants

C'était une promesse de campagne du chef de l'Etat : réduire les cotisations pour les indépendants. Alors que le nouveau gouvernement n'a pas encore été annoncé, le président de la République agit déjà en coulisses pour mettre en œuvre ses promesses révèlent Les Échos. Sur ce sujet précisément, qui figurait dans le chapitre "Mieux vivre de son travail", plusieurs scenarios sont déjà envisagés. Ce qui semble acquis, c'est que cette réduction devrait être compensée à la Sécurité sociale par le budget de l'Etat et ce sont les cotisations maladie et maternité qui devraient baisser, indiquent nos confrères.

Car le chef de l'Etat avait évoqué une diminution jusqu'à 550 euros par an au niveau du Smic. Or ces cotisations santé et maternité sont déjà élevées, et une baisse de trois points ou plus permettraient d'atteindre ce montant, si l'on prend le cas de quelqu'un qui gagne 15.600 euros par an. Les Échos précisent que les cotisations famille ne sont pas concernées puisqu'elles ont déjà été retirées pour les plus modestes. Il semble aussi peu probable que cela touche une baisse des cotisations vieillesse.

Mais cette baisse des cotisations ne va pas concerner tous les indépendants. Estimés à environ 3,8 millions dans le pays, certains gagnent bien leur vie et ne feront donc pas partie du dispositif. Idem pour ceux qui n'ont qu'une activité d'appoint, précisent Les Échos. Mais pour ceux du milieu, il s'agirait d'un "moindre retour sur prélèvements", comme l'évoquait le Haut conseil pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quand des soignants apprennent à coopérer... en pilotant un Airbus A320
Pour (vraiment) encourager le travail indépendant, lançons un “starter pack entrepreneurial”
TESA : qu'est-ce que le titre emploi simplifié agricole ?
“Au pays de la charge mentale”, la chronique de David Abiker
Le mot qui buzze au bureau : délivrer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles