La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 294,85
    -170,83 (-0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Gouvernement Borne : Christine Lagarde aurait refusé trois fois de devenir Première ministre

Réélu face à Marine Le Pen au soir du second tour de la présidentielle, Emmanuel Macron pensait avoir fait le plus dur, mais des luttes internes dans son entourage, notamment avec Alexis Kohler, rebattent les cartes.

Les temps sont durs pour Emmanuel Macron. Et pourtant, après sa réélection le 24 avril face à Marine Le Pen, tout portait à croire que le président sortant pourrait manœuvrer facilement pour les cinq années à venir. Mais le premier tour des législatives du 12 juin, qui a vu la Nupes talonner de près Ensemble!, laisse la majorité dans une situation inconfortable avant le second tour. À tel point qu'Emmanuel Macron a dû s'exprimer publiquement ce mardi 14 juin en appelant à "donner une majorité solide au pays". Mais les problèmes sont là déjà depuis quelques semaines pour le chef de l'État, avance La Tribune.

Le remaniement du gouvernement avait déjà mis beaucoup de temps à être annoncé. Et pour cause, selon nos confrères, le choix du Premier ministre a été le fruit de luttes internes. Selon une source citée par La Tribune, "ça a été l'enfer pendant trois semaines". Le chef d l'État aurait souhaité garder Jean Castex comme Premier ministre, car il "ne faisait pas de politique" et "laissait Macron choisir", tout en étant "un bourreau de travail". Mais il fallait un nouveau départ, et le chef de l'État a perdu du temps. "Sur une campagne de six semaines, on en a gâché trois. Mais pendant ce temps-là, Mélenchon est passé à l'offensive", regrette encore cette source. Surtout, selon l'un des proches de Christine Lagarde, l'actuelle présidente de la BCE a refusé par trois fois le poste de Premier ministre.

Pourquoi ? Parce que selon ce même proche, si Christine Lagarde avait quitté la (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Elisabeth Borne : "Un candidat qui ne respecte pas les valeurs républicaines, nous n'appelons pas à voter pour lui"

La prévision de croissance au 2e trimestre légèrement relevée par la Banque de France
Football : déjà relégués, les Girondins de Bordeaux rétrogradés administrativement en National
Une société de production parisienne victime de l'"arnaque au président"
Cette commune de 1.100 habitants va avoir deux députés
Aides Covid : "l'arnaqueur de Dubaï" reconnaît les faits mais nie les montants évoqués

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles