La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 141,79
    +44,83 (+0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Le gouvernement de Boris Johnson défie l'UE en voulant s'affranchir du protocole

POOL

Le gouvernement de Boris Johnson va présenter un projet de loi pour s'affranchir du protocole nord-irlandais. Une décision qui pourrait raviver les tensions entre l'Union européenne et la Grande Bretagne, déjà en froid depuis le Brexit.

La Grande-Bretagne va proposer lundi de s'affranchir des règles post-Brexit qui encadrent les échanges commerciaux avec l'Irlande du Nord, une démarche qui va amplifier des tensions avec l'Union européenne croissantes depuis que le protocole est entré en vigueur l'an dernier.

Dans le cadre de la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE, le Premier ministre britannique Boris Johnson a accepté un accord destiné à maintenir l'Irlande du Nord dans le marché unique européen et dans l'union douanière afin de préserver la libre circulation des biens avec l'Irlande fixée par l'accord de paix du Vendredi Saint.

Le protocole nord-irlandais prévoit des contrôles douaniers entre la province et le reste du Royaume-Uni, ce que dénoncent des communautés locales pro-Britanniques, disant y voir une érosion de leur place au sein du Royaume-Uni. Boris Johnson a déclaré par le passé que la mise en oeuvre du protocole nuisait aux échanges commerciaux au sein du Royaume-Uni et menaçait la stabilité politique en Irlande du Nord.

Nouvelle tentative contre le protocole nord-irlandais

Un projet de loi visant à s'affranchir unilatéralement du protocole sera présenté au Parlement par la ministre britannique des Affaires étrangères, Liz Truss.

Selon Bruxelles, une telle mesure pourrait contrevenir au droit international. L'exécutif européen pourrait en réponse lancer une procédure en justice ou prendre des mesures de rétorsion, comme l'imposition de taxes douanières.

Le texte préparé par Londres devrait, d'après des informations de presse, proposer une "voie verte" pour les biens importés en Irlande du Nord depuis la Grande-Bretagne, supprimer les règles empêchant la province de bénéficier d'une aide fiscale et mettre fin au rôle d'arbitre de la Cour européenne de justice.

Il s'agit d'un test pour l'autorité de Boris Johnson, alors que 41% des députés de son Parti conservateur se sont prononcés la semaine dernière, lors d'un vote de confiance, pour qu'il soit déchu de son poste de Premier ministre.[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles