La bourse ferme dans 7 h 5 min
  • CAC 40

    6 483,39
    -6,61 (-0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 714,18
    -1,19 (-0,03 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0211
    -0,0006 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 805,30
    -7,00 (-0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    22 519,30
    -971,02 (-4,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,29
    -23,06 (-4,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,75
    -0,75 (-0,83 %)
     
  • DAX

    13 544,45
    +9,48 (+0,07 %)
     
  • FTSE 100

    7 481,28
    -6,87 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 610,84
    -392,60 (-1,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2087
    +0,0011 (+0,09 %)
     

Gouvernement : Après « le mépris », le Sénat est-il devenu « the place to be » ?

ERIC DESSONS/JDD/SIPA

PARLEMENT - Avec une Assemblée sans majorité absolue, le Sénat devient incontournable pour faire passer les lois du gouvernement

Nichés dans leur cossu palais du jardin du Luxembourg, ils s’étaient presque fait oublier. Mais les sénateurs ont repris du poil de la bête. Faute de majorité absolue à l’Assemblée nationale, les 348 élus de la Chambre haute retrouvent un rôle crucial dans la vie parlementaire et le vote des lois. Dominé par la droite et le centre, le Sénat est ainsi devenu un allié utile de l’exécutif sur le projet de loi sanitaire ou celui sur le pouvoir d’achat. Les parlementaires s’amusent d’ailleurs des récentes déclarations d’amour d' Elisabeth Borne et de son gouvernement, après cinq ans de relations souvent tendues. Mais pourquoi le Sénat est-il devenu the place to be ?

Il retrouve un rôle décisif

Soyons honnêtes, le retour en grâce des sénateurs n’est pas vraiment de leur fait. Il résulte surtout de la claque infligée à la coalition présidentielle aux législatives de juin dernier. « Comme les macronistes n’ont pas de majorité absolue à l’Assemblée et qu’ils ne peuvent plus utiliser le 49-3 à tire-larigot*, le Sénat a désormais une place particulière. Le gouvernement est obligé de trouver un accord avec la majorité sénatoriale de droite, au point qu’on se demande parfois, qui est l’idiot utile de qui », assure Patrick Kanner, le patron du groupe socialiste.

A plusieurs reprises sur le projet de (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Pouvoir d’achat : C’est quoi cette taxe contre les « superprofits » dont ne veut pas entendre parler le gouvernement ?
Inflation : Comme l’Assemblée, le Sénat rejette la taxe sur les superprofits
Pouvoir d'achat : Les députés et sénateurs s'accordent sur une première série de mesures

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles