La bourse est fermée
  • CAC 40

    4 594,24
    +24,57 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 958,21
    -1,82 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    26 501,60
    -157,51 (-0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,1651
    -0,0027 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    +9,70 (+0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    11 598,37
    +210,50 (+1,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    263,98
    +0,35 (+0,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    35,66
    -0,51 (-1,41 %)
     
  • DAX

    11 556,48
    -41,59 (-0,36 %)
     
  • FTSE 100

    5 577,27
    -4,48 (-0,08 %)
     
  • Nasdaq

    10 911,59
    -274,00 (-2,45 %)
     
  • S&P 500

    3 269,96
    -40,15 (-1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    22 977,13
    -354,81 (-1,52 %)
     
  • HANG SENG

    24 107,42
    -479,18 (-1,95 %)
     
  • GBP/USD

    1,2955
    +0,0032 (+0,24 %)
     

Google va corriger la faille qui permet à Netflix ou Spotify d'éviter sa taxe de 30% sur les apps

·2 min de lecture
Google va corriger la faille qui permet à Netflix ou Spotify d'éviter sa taxe de 30% sur les apps
Google va corriger la faille qui permet à Netflix ou Spotify d'éviter sa taxe de 30% sur les apps

Le résultat est que les applications qui vous vendent des abonnements ou des articles virtuels devront passer à ce système et payer la redevance de 30 % de Google, ce qui pourrait entraîner une hausse des prix. Sameer Samat précise que les propres applications de Google seront également soumises à la commission, et que les changements n'affecteraient que moins de 3 % des développeurs.

Cette annonce de Google fait suite à une longue bataille entre Apple et les développeurs sur une commission obligatoire similaire sur l'App Store. Cela a conduit les principaux développeurs, dont Spotify, Epic Games et Match Group (Tinder), à former jeudi une alliance appelée "Coalition pour l'équité des applications". Elle intervient également après qu'Apple ait renoncé à ses frais habituels pour une fonctionnalité Facebook dans une rare concession. Epic Games poursuit actuellement Apple et Google pour les frais qu'ils imposent aux développeurs.

Google va s'ouvrir à d'autres magasins d'applications

Contrairement à Apple, qui n'autorise aux appareils iOS que son App Store, Sameer Samat écrit dans son blog que Google prévoit de faciliter l'accès des utilisateurs à leurs applications depuis d'autres endroits que le Play Store officiel.

"Nous pensons que les développeurs devraient avoir le choix de la manière dont ils distribuent leurs applications, et que les magasins d'applications devraient se faire concurrence pour les activités des consommateurs et des développeurs", écrit Sameer Samat, ajoutant que la sortie d'Android 12 l'année prochaine inclura des fonctionnalités permettant aux utilisateurs d'installer plus facilement des magasins d'applications alternatifs sur leurs téléphones.

Toutefois, Sameer Samat suggère que les développeurs ne seraient pas en mesure de dire aux utilisateurs comment éviter la taxe sur les applications dans Google Play. "Les développeurs ont demandé s'ils pouvaient communiquer directement avec leurs clients sur les prix, les offres et les autres moyens de payer au-delà

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La construction d'une base sur la Lune devra être souterraine pour protéger les astronautes des radiations
Les bactéries pourraient représenter une sérieuse menace sanitaire dans les années à venir
Des employés de Google affirment que leur contrat les empêche de signaler des conditions de travail dangereuses
Comment commander le nouveau Pixel 5 de Google et bénéficier du casque Bose QC 35 II offert
La SNCF vous permet de reporter et d'annuler sans frais jusqu'en janvier