La bourse ferme dans 6 h 27 min

Google Stadia est là, voici les autres services qui veulent s'imposer dans le cloud gaming

Damien Choppin

Sur le stand de Google Stadia au Gamescom à Cologne, en Allemagne, en août 2019. dronepicr/Flickr/CC

Ces deux dernière décennies, le marché des jeux vidéo se résumait à une guerre entre deux fabricants de consoles : Sony et Microsoft, tandis que Nintendo traçait sa route dans sa propre catégorie, avec ses échecs et ses succès. En effet, depuis 2001, pour jouer aux derniers jeux à la mode, vous aviez le choix entre acheter une PlayStation ou une Xbox, ou bien investir dans un PC surpuissant, ce qui n'était pas à la portée de tout le monde.

Cette époque semble maintenant révolue. Grâce aux avancées technologiques permises par l'informatique dans le cloud, jouer au dernier "Call of Duty" ou à "Red Dead Redemption" va bientôt s'avérer aussi simple que de lancer un épisode sur Netflix. C'est ce qu'on appelle le cloud gaming. Pour faire simple : lorsque vous lancez une partie sur votre appareil — ordinateur, téléviseur, téléphone ou tablette — un serveur à distance met le jeu en route, puis un flux vidéo est envoyé vers votre écran, pour afficher le jeu chez vous. Toutes les ressources nécessaires pour faire tourner le jeu sont gérées par ce serveur, si bien que vous n'avez besoin que d'une bonne connexion internet pour jouer de chez vous, ou n'importe où en 4G (et bientôt 5G).

Cette révolution technologique est l'occasion pour de nouveaux acteurs de débarquer sur le marché du jeu vidéo. Ce mardi 19 novembre, c'est Google qui lance enfin son service Stadia auprès d'un nombre limité d'utilisateurs, en s'appuyant sur son importante infrastructure Google Cloud. Mais les historiques comptent bien ne pas se laisser faire. Sony a déjà sa plateforme de cloud gaming, et Microsoft devrait prochainement débarquer, avec l'aide des capacités de sa branche cloud Azure.

Voici les différents services de cloud gaming qui sont déjà disponibles, et ceux qui vont…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Les 15 meilleurs jeux qui arrivent sur Google Stadia

Aussi sur Business Insider