La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1867
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    31 990,11
    -1 005,73 (-3,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    925,56
    -17,88 (-1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     

Google met en place une plateforme pour organiser le télétravail de ses salariés sur le long terme

·1 min de lecture

La crise sanitaire a modifié notre rapport au bureau. Google propose depuis mardi 22 juin une plateforme à ses salariés qui désirent continuer le télétravail, avec un outil pour calculer combien ils seraient payés s'ils déménageaient. "Avec notre nouveau mode de travail hybride, de plus en plus d'employés envisagent différemment leur façon de vivre et de travailler", a expliqué à l'AFP une porte-parole du géant des technologies.

Le titan de la Silicon Valley, qui emploie environ 140 000 personnes dans le monde, s'attend à ce que 60% de ses employés reviennent dans les bureaux plusieurs jours par semaine. Environ 20% seront dans de "nouveaux bureaux", et les 20% restants travailleront de chez eux, d'après les projections du groupe. "Pour mieux informer les salariés sur leurs options, nous avons conçu un outil qui leur permet de formuler leur requête pour travailler depuis un autre bureau ou passer au télétravail", détaille la porte-parole. Le service doit notamment leur permettre de savoir dans quel sens et dans quelle proportion leur rémunération serait ajustée, comme elle dépend en partie du coût de la vie dans chaque ville et région.

À lire aussi — Google veut déployer un ordinateur quantique pour 2029

Grâce aux campagnes de vaccination, l'essentiel des restrictions liées à la pandémie ont été levées en Californie et dans le reste des États-Unis. Les entreprises ont commencé à établir les nouvelles règles régissant les conditions de travail. Dans la baie de San Francisco, où (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'Hyperloop doit encore relever de nombreux défis, selon une étude
Une startup propose d'emmener des touristes dans l'espace à bord d'un vaisseau soulevé par un ballon
Ce qu'il faut savoir des démêlés de John McAfee avec la justice, avant son suicide
Cette arme géante parvient à prendre le contrôle de drones en plein vol
Plus de 22 000 candidats au poste de futur astronaute européen, dont beaucoup de Français

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles