La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 633,63
    -68,35 (-1,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 156,48
    -38,44 (-0,92 %)
     
  • Dow Jones

    34 724,67
    -40,15 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1715
    -0,0032 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    1 751,50
    +1,70 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    35 715,92
    -2 032,20 (-5,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 039,71
    -63,35 (-5,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,67
    +0,37 (+0,50 %)
     
  • DAX

    15 524,01
    -119,96 (-0,77 %)
     
  • FTSE 100

    7 052,80
    -25,55 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 983,25
    -68,99 (-0,46 %)
     
  • S&P 500

    4 443,19
    -5,79 (-0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3675
    -0,0046 (-0,34 %)
     

Google Maps stoppe le guidage si on ne partage pas ses données personnelles...

·1 min de lecture

Que ce soit sur Android ou iOS, l’application Google Maps affiche désormais un message invitant l’utilisateur à autoriser la collecte de vos données pour pouvoir exploiter certaines des fonctions de navigation. Sans cela, plusieurs options de navigation en temps réel ne seront pas fonctionnelles. Il faut dire que l’application de cartographie réalise une collecte abondante de données, avec notamment les relevés GPS, pour établir les conditions de circulation et les afficher en temps réel ou les prédire grâce à l’analyse statistique. Une précision de plus en plus redoutable qui repose sur un milliard de kilomètres collectés chaque jour sur la planète grâce à l’application Google Maps utilisé par bon nombre de conducteurs.

Il faut payer de sa personne pour se faire guider !

Pour le moment, le message ne s’affiche que chez certains utilisateurs localisés aux États-Unis. En annulant ces nouvelles conditions d’utilisation, sans la collecte de ces données, l’application ne délivrera plus le suivi de navigation à la façon d’un GPS avec les instructions locales. Le géant d’Internet souligne que les données récupérées ne sont aucunement nominatives et associées à votre compte Google. Hormis cette nouvelle nécessité d’accorder cette autorisation à Google, il n’y aurait aucun changement par rapport à avant. Autrement dit, depuis toujours, l’application collectait les données en question.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles