Marchés français ouverture 5 h 46 min
  • Dow Jones

    29 134,99
    -125,82 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,50
    +26,58 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    26 379,03
    -192,84 (-0,73 %)
     
  • EUR/USD

    0,9573
    -0,0025 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    17 860,31
    +5,17 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    19 995,90
    -450,74 (-2,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    440,22
    -18,91 (-4,12 %)
     
  • S&P 500

    3 647,29
    -7,75 (-0,21 %)
     

Google Maps : les itinéraires pour économiser du carburant et réduire ses émissions de CO2 sont disponibles en France

Déjà disponible aux Etats-Unis, Canada et Allemagne, la suggestion d’itinéraires écoresponsables et plus économes en carburant dans Google Maps est désormais activée en France ainsi que dans 40 pays d’Europe. Outre le trajet le plus rapide, le service de navigation guidée de Google proposera également l’itinéraire le moins gourmand en carburant lorsqu’un déplacement en voiture s’impose par rapport aux autres alternatives. L’automobiliste pourra comparer les deux options et préférer le trajet lui permettant d’économiser du carburant et de réduire ses émissions de CO2.

Pour optimiser cette suggestion, Google Maps tiendra compte du type de motorisation du véhicule (essence, diesel, hybride ou électrique). D’ici quelques semaines, les usagers pourront ajouter cette information et ainsi bénéficier d’une estimation la plus précise possible du gain attendu en termes de consommation de carburant et d’énergie.

La sélection d'un itinéraire plus économe en carburant et écoresponsable dans Google Maps. © Google
La sélection d'un itinéraire plus économe en carburant et écoresponsable dans Google Maps. © Google

L’intelligence artificielle au service de l’écologie

« Depuis son lancement aux États-Unis et au Canada, nous estimons que cette fonctionnalité aurait déjà entraîné une réduction de plus de 500 000 tonnes des émissions CO2, soit l’équivalent de 100 000 voitures à moteur thermique retirées de la circulation », déclare Google. Avec l’introduction des itinéraires économes en carburant à travers l’Europe, le géant de l’Internet pense pouvoir viser une réduction d’un million de tonnes de CO2.

« En 2020, le transport routier était la principale source d'émissions de CO2 dans toute l'Union européenne (y compris le Royaume-Uni et l'Islande), représentant 26 % des émissions totales de CO2 », rappelle Google. L’entreprise explique avoir développé des algorithmes d’apprentissage automatique en combinant les modèles de circulation issus de Google Maps, les types de moteurs les plus courants par régions avec les données du Laboratoire national des énergies renouvelables du Département...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura