La bourse ferme dans 4 h 59 min
  • CAC 40

    6 760,02
    +36,21 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 146,80
    +28,85 (+0,70 %)
     
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1864
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    1 816,50
    +2,40 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    31 929,84
    -832,75 (-2,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,21
    -19,23 (-2,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,15
    -0,41 (-0,58 %)
     
  • DAX

    15 691,54
    +136,46 (+0,88 %)
     
  • FTSE 100

    7 132,78
    +27,06 (+0,38 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • GBP/USD

    1,3936
    +0,0021 (+0,15 %)
     

Google fait appel à l'IA pour revégétaliser les villes

·2 min de lecture

Garder ses habitants au frais grâce à des arbres, ce n'est pas nouveau. Google propose simplement un outil pour déterminer avec précision quels endroits nécessitent le plus d'arbres. Les villes ont tendance à être plus chaudes à cause des bâtiments et de l'asphalte qui retient la chaleur. Planter davantage d'arbres peut permettre de rafraîchir de larges zones métropolitaines. Le Tree Canopy Lab de Google utilise des images aériennes couplées à un algorithme d'intelligence artificielle pour déterminer l'emplacement de tous les arbres d'une ville ! Ces informations se retrouvent ensuite sur une carte interactive où l'on peut apercevoir les quartiers les plus peuplés et ceux vulnérables aux températures élevées.

Le but ultime de Google avec cet outil est de permettre aux villes de s'adapter au réchauffement climatique ainsi que de sauver des vies pendant les vagues de chaleur. La première phase de test a lieu à Los Angeles. Selon l'entreprise dans son blog, des données concernant des centaines d'autres villes sont en cours d'élaboration. Les urbanistes désireux d'utiliser cet outil à l'avenir peuvent contacter Google au moyen d'un formulaire mis en ligne avec l'annonce d'aujourd'hui. « Nous serons en mesure d'identifier les meilleurs investissements stratégiques pour lutter contre la chaleur urbaine », explique Rachel Malarich, responsable des forêts de la ville de Los Angeles.

L’outil d’analyse de Google a démontré que les zones urbaines les plus densément peuplées de Los Angeles étaient les plus dépourvues en arbres. © Google

Se préparer à un monde plus chaud

Les arbres peuvent rafraîchir un quartier chaud de plusieurs façons. Ils protègent les personnes et les bâtiments du soleil. De plus, ils libèrent de l'humidité lorsque les températures augmentent grâce à l'évapotranspiration : un processus similaire à la façon dont notre corps se rafraîchit en transpirant.

Le Tree Canopy Lab de Google a montré qu'à Los Angeles, les quartiers présentant le plus grand risque de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles