La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 559,57
    -31,22 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 602,41
    -15,94 (-0,44 %)
     
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,03 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2174
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 855,50
    -10,40 (-0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    26 694,26
    -136,74 (-0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,44
    +41,45 (+6,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    51,98
    -1,15 (-2,16 %)
     
  • DAX

    13 873,97
    -32,70 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    6 695,07
    -20,35 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    +12,15 (+0,09 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 631,45
    -125,41 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    29 447,85
    -479,91 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,3684
    -0,0046 (-0,34 %)
     

Google, Facebook et Microsoft suspendent leurs dons politiques après l'assaut du Capitole

·2 min de lecture

JPMorgan, Citibank, Facebook et Microsoft ont tous déclaré qu'ils interrompaient temporairement leurs dons politiques aux républicains et aux démocrates après le siège du Capitole de mercredi. JPMorgan a déclaré qu'il suspendrait tout financement politique pendant au moins six mois, Citibank pour le reste du trimestre et Facebook pour les trois prochains mois.

D'autres sociétés, dont Dow, Marriott et Morgan Stanley, ont stoppé les dons destinés aux membres du Parti républicain qui se sont opposés à la confirmation par le Congrès de la victoire du futur président américain, le démocrate Joe Biden, élu en novembre. Le journal en ligne Popular Information a été le premier à relayer la nouvelle sur son site.

A lire aussi — Le récit de la folle journée qui a conduit les partisans de Donald Trump à envahir le Congrès

La banque américaine JPMorgan Chase a déclaré dimanche qu'elle allait de son côté suspendre ses contributions au Political Action Committee, qui rassemble des fonds pour les campagnes présidentielles, et aux candidats aux élections américaines pendant les six prochains mois (au moins).

"L'objectif des chefs d'entreprise, des dirigeants politiques devrait être de gouverner et d'aider ceux qui en ont le plus besoin", a-t-il expliqué à Reuters. "Nous aurons largement le temps de faire campagne plus tard".

La banque Citi, dont le PDG, Michael Corbat, s'est dit "écoeuré" par les émeutes, a déclaré qu'elle mettrait également un terme à tous les dons de la PAC jusqu'en avril.

La PAC a collecté environ 740 000 dollars (609 000 euros environ) pour des candidats entre 2019 et 2020, selon le Wall Street Journal, qui cite des informations du Center for Responsive Politics. Cela inclut un don de 1 000 dollars (820 euros) à la campagne du sénateur Josh Hawley.

"Nous voulons que vous soyez assurés, nous ne soutiendrons pas les candidats qui ne respectent pas l'État de droit", a déclaré Citi dans un mémo interne aux employés, révélé par Popular Information la semaine dernière. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Corée du Nord doit 'tout faire pour construire l'appareil militaire le plus puissant", selon Kim Jong Un
Ce qu'il faut savoir sur le réseau social Gab, refuge et défouloir des trumpistes les plus radicaux
Donald Trump est plus désespéré que jamais et les Américains devraient être 'à la fois enragés et terrifiés', selon sa nièce
Les Démocrates devraient obtenir la majorité au Sénat américain après leur victoire dans les deux élections en Géorgie
Donald Trump exige du secrétaire d'Etat de Georgie de 'trouver' des voix supplémentaires pour remporter l'élection