La bourse ferme dans 47 min

Google Chrome fait la guerre aux sites trop lents

Fabrice Auclert, Journaliste

À qui la faute lorsqu'un site est trop lent à s'afficher ? Est-ce le site Internet qui a un problème ? Est-ce le logiciel, en l’occurrence le navigateur, qui a des problèmes ? Est-ce un malware qui fait des siennes ? Ou bien est-ce tout simplement un problème de connexion ?

Chez Google, on a décidé de s’attaquer aux problèmes de lenteurs d’affichage, et on saura bientôt si le souci vient donc du site Internet que l’on visite ou de sa connexion. Il faudra pour cela utiliser Chrome, et Google évoque une expérience en cours pour prévenir l’internaute de la lenteur de chargement d’une page. Pour cela, une jauge pourrait apparaître pendant le chargement de la page. Si c’est « vert », tout est normal et le chargement est en cours. Si c’est « bleu », ce sera plus problématique, et c’est que le problème vient du site lui-même.

Google réfléchit à des indicateurs pour permettre à l'internaute de facilement identifier un site trop lent. © Google Blog

Si tout le monde s'y met, Internet sera plus rapide

Comment Google va s’y prendre pour savoir si le site est lent ? En fait, les webmasters le savent, Google enregistre le temps de chargement des pages d’un site Web, et ce temps de latence est important pour être bien indexé par Google. Plus un site est long à s’afficher, moins Google le mettra en avant dans ces résultats. C’est à partir de l’historique de ces temps de latence que Chrome va s'appuyer, et sur son blog, Google donne quelques astuces aux créateurs de site pour améliorer la vitesse de chargement.

Deux outils sont ainsi mis à disposition : PageSpeed ​​Insights, un outil en ligne qui analyse le contenu d'une page Web, puis génère des suggestions pour accroître la vitesse de la page ; Lighthouse, un outil actuellement en développement qui fournit des conseils personnalisés sur la manière d’améliorer votre site Web en matière de performances.

> Lire la suite sur Futura