La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 341,57
    +401,42 (+1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Golf - US Open - Quand DeChambeau déstabilise Koepka

·1 min de lecture

Interviewé au micro de Golf Channel après son 1er tour, Brooks Koepka n'a pas vu dans son dos, Bryson DeChambeau faire coucou à la caméra. Ça ne s'arrêtera donc jamais ? Digne d'un combat de coqs de deux enfants de CE2. Il y a un mois au PGA Championship disputé à Kiawah Island, Bryson DeChambeau était passé dans le dos de Brooks Koepka au moment où l'ancien numéro 1 mondial était en interview pour Golf Channel. Exaspéré, les yeux vers le ciel, le Floridien en avait perdu ses mots et avait mis plusieurs secondes pour se reconcentrer. Jeudi après son premier tour à l'US Open bouclé en -2, Brooks Koepka qui était en entretien, toujours avec Golf Channel, n'a pas vu, ni entendu, son meilleur ennemi dans son dos. Le Californien qui venait de boucler son premier tour en +2 n'a pas pu s'empêcher de sauter en l'air pour apparaître dans le champ de la caméra et tenter de déranger le double vainqueur de l'US Open. La suite au prochain épisode...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles