La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 869,22
    +152,13 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 518,33
    +124,52 (+1,09 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0871
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 305,79
    -132,17 (-0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,76
    +6,97 (+1,34 %)
     
  • S&P 500

    4 049,58
    +31,81 (+0,79 %)
     

Goldman Sachs va supprimer des centaines de postes, mais moins qu'évoqué

Pixabay

Comme annoncé, Goldman Sachs devrait bien tailler dans ses effectifs. La banque américaine prévoirait de supprimer 3.200 postes au maximum. C'est moins que ce qui avait été initialement évoqué, et l'annonce pourrait avoir lieu dès cette semaine, a indiqué dimanche une source proche du dossier, confirmant des informations de presse. Contactée par l'AFP, Goldman Sachs n'a souhaité faire aucun commentaire. Une source proche du dossier a cependant fait état de 3.200 licenciements au maximum, et qui devraient être annoncés cette semaine. Leur nombre total pourrait toutefois être légèrement inférieur.

"Nous allons devoir réduire un peu notre taille", avait déclaré, début décembre, le directeur général de Goldman Sachs, David Solomon, lors d'une conférence organisée par le Wall Street Journal. Mi-décembre, de premières informations de presse avaient fait état de 4.000 licenciements, soit un peu plus de 8% des 49.100 que compte cette banque. Une personne proche du dossier avait confirmé que les départs seraient "probablement un peu supérieurs" à ce que pratique habituellement l'établissement, qui se sépare, tous les ans, de "1 à 5%" de ses effectifs.

Cette source avait fait état d'une décision prise "à la lumière de la situation économique" actuelle, qui se dégrade, et alors que la banque avait massivement recruté depuis 2019, entraînant une hausse de 28% de ses effectifs. D'autres banques d'affaires de Wall Street ont aussi récemment engagé des réductions d'effectifs. Morgan Stanley se (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vivendi : Canal+ s'offre OCS, le bouquet de chaînes payantes d'Orange
Mediator : les laboratoires Servier de retour devant la justice pour six mois d'audience
Ipsen rachète la biotech américaine Albireo pour près d'un milliard de dollars
CAC 40 : la Bourse de Paris euphorique, espoirs sur l'inflation
Danone assigné en justice par des ONG à cause de sa production de plastique