La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 619,79
    +343,51 (+1,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Go Sport placé en redressement judiciaire

Mickael Denet / Wikimedia Commons

Le tribunal de commerce de Grenoble a placé jeudi 18 janvier Groupe Go Sport, la maison mère des magasins Go Sport, en redressement judiciaire après avoir constaté l'état de cessation de paiement du distributeur d'articles sportifs. "Par un jugement solidement motivé, le tribunal (...) a constaté l'état de cessation des paiements de la société Groupe Go Sport et a ouvert une procédure en redressement judiciaire", a annoncé le parquet de Grenoble dans un communiqué.

Il a précisé que "la société Go Sport France n'est pas déclarée en cessation des paiements, mais sa situation sera impactée par celle de sa société mère". Cette décision survient alors que le parquet de Grenoble a ouvert en novembre 2022 une enquête pour "abus de bien social" concernant Groupe Go Sport, en après que "les commissaires aux comptes ont transmis plusieurs révélations de faits délictueux". Concernant le redressement judiciaire, le parquet a expliqué que "deux administrateurs et deux mandataires judiciaires ont été désignés pour une première période d'observation de six mois, afin de gérer l'entreprise dans le meilleur intérêt des salariés et des créanciers, sous le contrôle des juges et du parquet".

Dans sa décision, le tribunal a constaté que Groupe Go Sport se trouvait en cessation des paiements, citant le rapport du cabinet Eight Advisory & Associés établissant au 5 janvier un passif s'élevant à plus de 14 millions d'euros. Fin décembre, après une première audience, la justice avait donné à un juge enquêteur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici le nombre de banquiers millionnaires en France
Chute de Camaïeu et de Go Sport : l’empire de Michel Ohayon est-il menacé ?
Bourse : Elon Musk a vendu des actions Tesla à tour de bras, impôt colossal en vue
La demande de pétrole est attendue à un niveau record en 2023
Go Sport est soupçonné d'"abus de bien social"