La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 552,85
    -1 055,53 (-2,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

"Un goût de revanche" : Florian Philippot percé à jour par Robert Ménard

·1 min de lecture

Confinement, déconfinement, couvre-feu, port du masque, vaccin... Les mesures du gouvernement s’enchaînent face à la recrudescence du coronavirus. Quand le Covid prend le dessus, les mesures tombent, quand la contamination diminue, elle entraîne, avec elle, la levée des restrictions. Mais l’action gouvernementale suscite aussi de nombreuses réactions, et parmi elles, des oppositions. C’est le cas de Florian Philippot, président du parti Les Patriotes et ancien vice-président du Rassemblement national. Lui est contre l’incitation vaccinale, et depuis plusieurs semaines semble porté par la vague des manifestations anti-pass sanitaire et obligation vaccinale pour les soignants. En s’ajustant aux propos des manifestants, Florian Phillipot espèrerait séduire après la cuisante défaite des dernières élections régionales. Et, ce mercredi 4 août dans Le Point, le maire de Béziers, Robert Menard, explique sa démarche populiste par “un goût de revanche.”

Dans les colonnes du journal, Robert Menard dépeint le portrait du président des Patriotes : “Comme je le sais intelligent, je ne lui crois pas l’ombre d’un début de bonne foi dans cette affaire-là.” Selon le maire de la ville située dans L’Hérault , Florian Philippot “a su, dès le début, incarner le camp des plus radicaux.” Fortement médiatisé depuis la crise de Gilets Jaunes – dont il s’était fait, là aussi le soutien – Florian Philippot à désormais une nouvelle cible dans son viseur : détruire ce qu’il nomme, l’”oligarchie covidiste.” (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Salvatore Adamo déchirant sur la mort de son père : "J'ai crié de douleur"
Brigitte et Emmanuel Macron : leur piscine à Brégançon, fantasmes et réalités
Elizabeth II soulagée : son cousin condamné pour agression sexuelle est sorti de prison
"Il s’est comporté comme un connard" : ce jour où Emmanuel Macron a été apostrophé
Miou-Miou : qui est Jean Teulé, son compagnon depuis plus de 20 ans ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles