La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 809,17
    -168,91 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    11 437,59
    -184,12 (-1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0842
    -0,0032 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • BTC-EUR

    21 064,90
    -975,41 (-4,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    515,60
    -22,27 (-4,14 %)
     
  • S&P 500

    4 029,86
    -40,70 (-1,00 %)
     

Le goût de Paris – Pourquoi vous allez adorer Soces

Les coques d'Utah de chez Soces.  - Credit:JR
Les coques d'Utah de chez Soces. - Credit:JR

La dernière fois que l'on avait choisi un restaurant parisien pour ses huîtres et fruits de mer, ce fut une fraîche déception. Or, il paraît que la rancune n'est que la preuve de la faiblesse. Qu'à cela ne tienne. C'est donc avec l'envie d'en découdre une nouvelle fois avec les fines de claire d'Oléron, les amandes de Dieppe ou les creuses de Saint-Vaast que l'on pousse la porte de Soces, qui vient de fêter sa première bougie sur les hauteurs de Belleville, dans ce très prisé village Jourdain.

D'entrée, on en prend plein les yeux. Moulures et murs parfois grattés, parfois polis et teintés de pastel, zinc accueillant et cuisine en verrière. Adrien de Liedekerke, l'un des trois « soces », habitué des puces de Saint-Ouen, a fait sa part du boulot. Côté bouche, place à Kevin Deulio (ancien de la brasserie du Ritz) et Marius de Ponfilly (ancien chef de Clamato) pour nous émerveiller.

À LIRE AUSSILe goût de Paris – Pourquoi vous allez adorer Sphère

Les creuses numéro 4 de Saint-Vaast, servies par 6 (16 euros) se tiennent là, en ronde, prêtes à se faire engloutir. Cette fois, on ne frise pas la congélation des doigts. C'est frais, frappé sans être frappadingue, rehaussé par sa vinaigrette au cidre de pomme maison. On les marie à une belle assiette de coques d'Utah (la plage normande, pas l'État mormon) cuites juste ce qu'il faut et nappées d'un beurre blanc terriblement gourmand (10 euros).

Séduisant carpaccio d'espadon

Sur cette lancée, le carpaccio d'espadon de lign [...] Lire la suite