Marchés français ouverture 35 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1659
    +0,0041 (+0,35 %)
     
  • HANG SENG

    25 739,42
    +329,67 (+1,30 %)
     
  • BTC-EUR

    53 484,64
    -390,55 (-0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 455,18
    +3,54 (+0,24 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Global Bioenergies publie ses résultats semestriels

·14 min de lecture

GLOBAL BIOENERGIES PUBLIE SES RESULTATS SEMESTRIELS

Perte nette du Groupe de 7,6 millions d’euros sur le premier semestre 2021

Trésorerie brute de 12,1 millions d’euros au 30 juin 2021

Pierre Monsan rejoint le Conseil d’administration

Evry, le 28 septembre 2021 : Le Conseil d’administration de Global Bioenergies tenu hier a arrêté les comptes du premier semestre 2021, lesquels ont été audités par le Commissaire aux comptes. Global Bioenergies annonce également la nomination d’un nouvel administrateur indépendant, Pierre Monsan, pionnier de la biologie industrielle française.

Le rapport relatif au premier semestre 2021 est disponible sur le site internet de Global Bioenergies, dans la rubrique « Investisseurs / Information réglementée ».

Samuel Dubruque, Directeur Administratif et Financier de Global Bioenergies, commente : « Le semestre s’est ouvert sur la libération du tout premier lot d’isododécane de qualité cosmétique et d’origine naturelle, produit à partir du procédé historique de Global Bioenergies. Ce même semestre s’est conclu en juin sur deux évènements marquants :

  • le lancement de la marque de maquillage LAST développée en propre, dont la formulation s’appuie sur l’isododécane d’origine végétale de Global Bioenergies. LAST est la première marque au monde à allier naturalité supérieure à 90% et maintien des performances de longue tenue, de résistance à l’eau et d’absence de transfert ;

  • le vol d’un avion entre Sarrebruck (Allemagne) et Reims (France) alimenté par un carburant d’aviation à 97% renouvelable issu de l’isobutène produit par Global Bioenergies.

Les comptes traduisent l’engagement du Groupe dans la voie de l’industrialisation et de la commercialisation : des dépenses de production d’isobutène et de dérivés en hausse, de nouveaux postes de dépenses en conception et fabrication de produits finis dont les stocks sont valorisés… La démonstration de l’utilisation en cosmétique de l’isododécane vert produit par la Société étant maintenant faite grâce au lancement de la marque LAST, l’objectif désormais est de mettre l’accent sur la génération de chiffre d’affaires issu de la vente d’isododécane aux grands noms de l’industrie. »

Marc Delcourt, Directeur Général et co-fondateur de Global Bioenergies, ajoute : « Au niveau technique, l’avancée fondamentale du semestre est d’avoir fait évoluer notre procédé historique vers une variante à deux étapes. Cette alternative permet de recourir, pour la première étape, à de la sous-traitance en recourant à des fermenteurs de pleine taille déjà installés : un essai dans un fermenteur de 180m3, - 36 fois plus volumineux que notre fermenteur de Leuna -, a été mené à bien au printemps. La seconde étape doit toujours être menée dans un fermenteur spécifique tel que conçu par Global Bioenergies. Cette étape étant très productive, un fermenteur de petite taille, correspondant à un investissement limité, peut être utilisé. Cette variante du procédé va nous permettre d’augmenter nos volumes de production de façon accélérée, afin d’adresser commercialement le marché de la cosmétique, avant de toucher ceux des matériaux et des biocarburants aériens. »

  • Compte de résultat du Groupe

Données en k€

du 01/01/21

du 01/01/20

du 01/01/19

Comptes consolidés

au 30/06/21

au 30/06/20

au 30/06/19

Produits d’exploitation

1 903

1 728

1 427

Charges d’exploitation

9 455

8 603

8 974

Résultat d’exploitation

-7 552

-6 876

-7 546

EBITDA

-6 515

-5 300

-5 718

Résultat financier

-79

-128

-154

Résultat exceptionnel

10

67

119

Impôts sur les bénéfices (CIR)

NA*

NA*

NA*

Résultat net

-7 621

-6 937

-7 580

* Note : par convention, le Groupe n’enregistre pas de Crédit d’Impôt Recherche lors des situations semestrielles à fin juin.

Les produits d’exploitation sont notamment constitués :

  • des revenus issus des cinq projets en cours dans lesquels le Groupe intervient et faisant l’objet de subventions européennes (1 331k€) ;

  • d’une valorisation des stocks de produits finis (527k€ dont 372k€ de produits LAST) ;

  • de l’initiation du chiffre d’affaires de la marque LAST, lancée le 14 juin 2021 (3k€).

Les charges d’exploitation laissent apparaître une forte hausse (x1,75, en tenant compte de l’augmentation du stock d’isobutène IBN et de ses dérivés isododécane IDD et isohexadécane IHD) du poste « Industrialisation/Commercialisation » et une diminution d’environ 15% des autres postes de dépenses.

Données en k€ - Groupe

S1 2021

S1 2020

S1 2019

Détail des charges d’exploitation

Personnel

2 079

2 223

2 715

Industrialisation/Commercialisation

4 792

2 420

1 967

Variation de stock IBN et dérivés*

520

-

-

Laboratoire

416

585

681

Locations et maintenance

413

511

519

Propriété intellectuelle

326

270

305

Amortissements

1 038

1 576

1 828

Autres

911

1 018

958

Total

9 455

8 603

8 974

Le détail du poste « Industrialisation/Commercialisation » indique des variations quant à la nature des dépenses entre S1 2019 et S1 2021. Le premier semestre 2021 voit notamment un accroissement des dépenses de production d’isobutène en conséquence de la montée en échelle du procédé « deux-étapes » (voir plus loin, section « faits marquants du semestre »). Une partie de la hausse est également imputable à la chaîne aval de production, correspondant à la conversion de l’isobutène en isododécane de qualité cosmétique, dépenses ayant émergé au second semestre 2020. Enfin, les dépenses liées au déploiement de la marque LAST sont également incluses dans ce poste : conception et fabrication des produits, mais aussi études techniques et réglementaires, communication et marketing, etc.

Données en k€ - Groupe

S1 2021

S1 2020

S1 2019

Détail du poste "Industrialisation/Commercialisation"

Runs de production Pomacle/Leuna

2 378

1 609

1 761

Conversion d’isobutène en IDD/IHD cosmétique

747

-

-

Développement de la mise à l’échelle

332

695

200

Tests et production de produits finis cosmétiques

345

116

7

Développement de la marque LAST

990

-

-

Total

4 792

2 420

1 967

  • Bilan du Groupe

Actif en k€

30/06/21

31/12/20

Passif en k

30/06/21

31/12/20

Immobilisations incorporelles

928

980

Capital

555

507

Immobilisations corporelles

889

1 565

Prime d’émission

14 562

96 022

Immobilisations en cours

875

129

Report à nouveau

-4 565

-81 292

Immobilisations financières

1 219

1 211

Résultat

-7 621

-11 148

Subventions d’équipement

-

43

ACTIF IMMOBILISE

3 912

3 885

CAPITAUX PROPRES

2 931

4 132

Stock IBN, dérivés et produits finis

2 368

1 314

PROVISIONS

172

183

Stock consommables R&D

319

653

Créances

3 610

4 812

Avances conditionnées et emprunts

13 377

13 172

Disponibilités

12 090

14 491

Fournisseurs

3 861

2 698

VMP

362

360

Dettes fiscales et sociales

576

1 360

Charges constatées d’avance

288

283

Autres dettes et PCA

2 032

4 253

ACTIF CIRCULANT

19 037

21 913

DETTES & PCA

19 846

21 483

TOTAL ACTIF

22 949

25 798

TOTAL PASSIF

22 949

25 798

A l’actif : les immobilisations en cours augmentent du fait de la décision annoncée en mai dernier de transférer les principales unités du démonstrateur de Leuna sur le site de Pomacle. Les stocks d’isobutène, de ses dérivés et des produits finis augmentent du fait d’un rythme de production accru, de l’émergence du procédé dit « deux-étapes » et du lancement de la marque LAST le 14 juin dernier. Le montant brut de trésorerie diminue de 2,4m€ entre le 31/12/20 et le 30/06/21.

Au passif : le report à nouveau débiteur a été affecté sur la prime d’émission par décision votée par l’assemblée générale des actionnaires du 18 juin 2021. Ce jeu d’écriture, sans impact sur les capitaux propres, assainit la présentation des comptes et facilite l’accès à certains financements publics. Les autres dettes et produits constatés d’avance (PCA) diminuent du fait de l’imputation de dettes intragroupes (entre Global Bioenergies SA et Global Bioenergies GmbH) sur le compte courant de la filiale Global Bioenergies GmbH et de la comptabilisation de produits de subventions venant diminuer le montant des PCA.

  • Faits marquants du semestre et évènements récents

Libération du premier lot d’isododécane de qualité cosmétique

L’année 2021 a débuté par la libération du tout premier lot d’isododécane de qualité cosmétique et d’origine naturelle issu du procédé développé par Global Bioenergies. L’isododécane est un dérivé d’isobutène. C’est une molécule très connue de la cosmétique ; on y recourt pour ses propriétés émollientes et ses caractéristiques techniques, notamment (i) son excellente capacité à dissoudre les ingrédients d’une formulation donnée et (ii) sa volatilité, laquelle présente un ratio optimal entre les temps d’application et de séchage.

Très répandu dans les soins de la peau ou les traitements capillaires, l’isododécane est également la molécule phare du maquillage dit « longue-tenue ». Ce segment spécifique du maquillage combine les caractéristiques de résistance à l’eau, de longue tenue dans le temps et de faible transfert. Ce marché représente environ un milliard d’unités vendues par an, soit ¼ du marché mondial du maquillage. Dans ces produits, l’isododécane peut représenter jusqu’à 50% du volume des ingrédients.

La perspective de substituer l’isododécane synthétique par de l’isododécane d’origine naturelle représente une opportunité inattendue pour l’industrie cosmétique, engagée plus fermement que jamais dans une ambitieuse quête de naturalité.

Le lancement d’une marque de maquillage en propre : LAST

Pour illustrer son offre innovante, la Société a décidé de s’appuyer sur la particularité du maquillage « longue-tenue » et de sa dépendance singulière à l’isododécane. Le fait que l’isododécane soit le premier ingrédient en proportion dans les formulations « longue-tenue » prive précisément ce segment d’atteindre une naturalité élevée. Global Bioenergies a donc souhaité mettre sur le marché la première marque de maquillage longue-tenue associant une naturalité supérieure à 90% et le maintien des performances techniques inhérentes à l’isododécane. Par cette revendication forte, la Société entend initier, auprès des grands industriels du domaine, un mouvement de conversion à son isododécane d’origine naturelle. Au travers de sa marque propre, Global Bioenergies pourrait donc faire émerger un nouveau standard.

La Société a réuni une équipe expérimentée réunissant les différents métiers nécessaires à l’émergence de cette marque : marketing et communication, formulation, réglementaire, packaging, production et logistique, e-commerce… le tout pensé pour réduire au minimum l’empreinte environnementale des produits, fabriqués en France. Une première gamme de 18 références de mascaras, mascaras sourcils et ombres à paupières a été développée en un temps record, avec l’obsession d’atteindre « la naturalité sans aucune concession sur la performance ». Soumis à des tests consommateurs menés en aveugle préalablement à leur lancement commercial, les produits ont confirmé l’atteinte de cet objectif. Ainsi, sans connaître le degré de naturalité des produits qu’elles testaient, 64% des femmes du panel de tests ont estimé que les ombres à paupières étaient meilleures que celles qu’elles utilisent habituellement.

Forte de ces résultats, la marque LAST a été lancée le 14 juin 2021 au travers d’un site web marchand dédié : www.colors-that-last.com. La gamme « yeux » a été complétée en septembre par 14 références de rouges à lèvres présentant les mêmes caractéristiques de naturalité et de technicité. Cette marque est une vitrine pour la technologie de la Société ; elle porte haut les couleurs du procédé de bioproduction d’isobutène développé historiquement par Global Bioenergies. LAST n’est donc pas un aboutissement, mais bien un point de départ : il s’agit désormais de diffuser cette technologie auprès des industriels du domaine.

Evolution du procédé de production de l’isododécane

La Société a donc travaillé à l’augmentation de ses capacités de production à court terme, au travers d’une évolution de son procédé. En le scindant en deux étapes successives, il devient possible d’utiliser des capacités fermentaires déjà existantes pour la première étape, et donc de s’appuyer sur des fermenteurs non spécifiques présentant des volumes de fermentation de pleine taille. Le procédé gagne ainsi en flexibilité industrielle : seule la seconde étape doit continuer d’être conduite dans l’un des deux fermenteurs de Global Bioenergies ; cette étape étant très productive, elle ne requiert en comparaison de la première étape qu’un volume réactionnel réduit.

Un premier test dans un fermenteur de pleine taille – 180m3, soit 36 fois plus gros que le 5m3 du démonstrateur de Leuna – a été réalisé sur la première étape en mai 2021, sur le site ARD de Pomacle. Un pas historique a été franchi : jusqu’alors, seule une usine neuve basée sur des fermenteurs spécifiques pouvait permettre d’envisager une production à grande échelle. Cette évolution permet de s’appuyer sur des façonniers pour la première étape de fermentation. Il a consécutivement été décidé que le fermenteur de 5m3 du démonstrateur de Leuna en Allemagne soit transféré d’ici la fin de l’année sur le site de Pomacle, afin que le procédé complet réunissant les deux étapes puisse être mené sur un seul site et par une seule équipe.

1er vol international d’un avion alimenté par de l’essence renouvelable à plus de 97%

La Société poursuit son ambition d’apporter au monde une solution supplémentaire dans le domaine des biocarburants. Le secteur aérien, lourdement affecté par la crise Covid, doit désormais relever un autre défi de taille : limiter son empreinte carbone. Les solutions mises en œuvre pour le transport automobile n’étant pas réplicables au transport aérien, l’innovation est donc la seule voie possible. Global Bioenergies a réalisé au mois de juin 2021 une première mondiale en faisant voler entre Sarrebruck, en Allemagne, et Reims, en France, un avion à moteur à pistons alimenté par de l’essence à plus de 97% renouvelable, préparée à partir de l’isobutène produit par Global Bioenergies en utilisant son procédé innovant.

  • Assemblée Générale Ordinaire tenue le lundi 27 septembre 2021

A la suite de l’Assemblée Générale Ordinaire qui s’est tenue hier, Global Bioenergies accueille un nouvel administrateur indépendant, Pierre Monsan, pionnier de la biologie industrielle française.

BIOGRAPHIE de Pierre Monsan

Pierre Monsan a, tout au long de sa carrière, développé une expertise en matière de catalyse et d’ingénierie moléculaire enzymatiques, publiant ainsi plus de 250 publications scientifiques, trois ouvrages et 65 brevets. Après avoir co-fondé les sociétés BioEurope (groupe Solabia) (1984), BioTrade (1996) et Génibio (1998), il a créé, en 2012, le démonstrateur préindustriel Toulouse White Biotechnology (TWB).

Pierre Monsan est conseiller de plusieurs grands groupes dans le domaine de l’agro-alimentaire, de la chimie et de la cosmétique. Il est membre de plusieurs associations et organisations telles que l’Académie des Technologies, l’Académie Nationale d’Agriculture, le « College of Fellows » de l’American Institute for Medical and Biological Engineering et président honoraire de la Fédération Française des Biotechnologies. Il est également professeur émérite de l’INSA Toulouse et ancien professeur de l’Ecole des Mines ParisTech. Enfin, Pierre Monsan est Chevalier de l’Ordre National du Mérite et de la Légion d’Honneur ainsi qu’Officier des Palmes Académiques.

Corinne Granger, Présidente du Conseil d’administration de Global Bioenergies, déclare :

« L’expérience scientifique et industrielle de Pierre Monsan sera un atout déterminant pour le déploiement des unités de bioproduction de Global Bioenergies dans les prochaines années. »

Pierre Monsan déclare : « Je suis avec attention le projet de Global Bioenergies depuis sa création. La Société a créé une technologie vraiment unique, qui emprunte à la biologie comme à la pétrochimie, qui mérite clairement son qualificatif de « Deep Tech ». Mon rôle sera de contribuer à faire émerger cette technologie, dans la cosmétique d’abord, puis dans les carburants notamment aériens, de façon à ce qu’elle réalise sa promesse d’impacter significativement l’environnement en réduisant nos émissions de CO2. »

Marc Delcourt, Directeur Général de Global Bioenergies, ajoute : « Pierre Monsan a écrit plusieurs chapitres de l’histoire de la biologie industrielle mondiale. C’est une chance pour nous qu’il nous aide maintenant à écrire notre prochain chapitre, qui repoussera les limites du domaine. Par ailleurs, un grand merci à Nicolas Cordier pour son engagement à nos côtés dans la préparation du lancement de la marque LAST. Mission accomplie ! »

Nicolas Cordier, qui quitte le Conseil concomitamment, déclare : « Merci pour cette enrichissante aventure chez Global Bioenergies et notamment cette exaltante étape du lancement commercial de la marque LAST. Je souhaite un plein succès au Groupe dans les prochaines phases de son développement que je ne manquerai pas de suivre de près. »

A propos de GLOBAL BIOENERGIES

Global Bioenergies a développé un procédé de conversion de ressources végétales en une famille d’ingrédients clés utilisés dans le domaine de la cosmétique. Le procédé a d’abord été développé en laboratoire, où la Société continue d’en améliorer les performances. Il fonctionne aujourd’hui en pilote et en démonstrateur, à une capacité suffisante pour permettre à la Société d’accéder au marché en créant, dans un premier temps, une marque de maquillage longue durée en propre lancée en 2021. La Société travaille à l’augmentation progressive de ses capacités de production, et porte l’ambition d’améliorer l’empreinte environnementale non seulement du domaine de la cosmétique, mais aussi d’autres domaines tels que les transports ou les matériaux. Global Bioenergies est cotée sur Euronext Growth à Paris (FR0011052257 – ALGBE).

Recevez directement l’information de Global Bioenergies en vous inscrivant sur www.global-bioenergies.com

Suivez-nous sur Twitter : @GlobalBioenergi

Contact

GLOBAL BIOENERGIES

Pauline BAYEC
Responsable Relations Investisseurs & Communication Corporate
Téléphone : 01 64 98 20 50
invest@global-bioenergies.com

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles