Marchés français ouverture 3 h 56 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 093,00
    +217,77 (+0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,1942
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    29 138,76
    +256,30 (+0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 421,85
    +1 895,45 (+6,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    846,37
    +59,75 (+7,60 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

Global Bioenergies : la production change d’échelle

·5 min de lecture

Global Bioenergies : la production change d’échelle

Succès d’un premier run en fermenteur de pleine taille : 180 m3

Transfert des principales unités du démonstrateur de Leuna sur le site de Pomacle

Démarrage d’une filière de production dès 2022

Paris, le 17 mai 2021Global Bioenergies vient de franchir une étape déterminante dans la mise à l’échelle de son procédé de production biologique d’isobutène, et met en place une nouvelle filière industrielle pour vendre dès 2022 des ingrédients à haute valeur ajoutée aux acteurs de la cosmétique.

Global Bioenergies a récemment annoncé le lancement imminent de sa propre marque de maquillage, dénommée LAST® et centrée sur l’utilisation d’isododécane renouvelable, son ingrédient clé. L’isododécane renouvelable permet pour la première fois de combiner dans le maquillage un niveau élevé de naturalité aux meilleures performances de tenue, de résistance à l’eau et d’absence de transfert.

Marc Delcourt, co-fondateur et Directeur général de Global Bioenergies, précise : « Nous allons fournir la preuve éclatante qu’il n’y a plus à choisir entre performance et naturalité dans le maquillage longue tenue. Mais le lancement de notre gamme n’est pas un point d’aboutissement. C’est un point de départ : notre mission est d’exploiter notre innovation à échelle exponentielle, et de nous placer ainsi au cœur de la transition environnementale dont le succès reste le principal enjeu du XXIème siècle. »

Possibilité de produire l’isobutène dans de grandes installations existantes

Ces derniers mois, Global Bioenergies a développé une nouvelle version de son procédé Isobutène, lequel se divise maintenant en deux étapes successives. Intérêt fondamental : la première étape, qui couvre toute la chaîne jusqu’au précurseur de l’isobutène, peut désormais être menée en bénéficiant de capacités fermentaires déjà existantes, installées chez des façonniers et représentant de très grands volumes de fermentation. Le procédé gagne ainsi en flexibilité industrielle tout en présentant une équation économique optimisée.

Seule la seconde étape, au cours de laquelle ce précurseur est converti en isobutène, doit être conduite dans un réacteur spécifique équipé anti-explosion (ATEX), tels que ceux construits par Global Bioenergies sur son pilote de 500L installé à Pomacle, près de Reims, et sur son démonstrateur de 5 m3 installé à Leuna (Allemagne). Cette seconde étape est très productive, et ne requiert en comparaison de la première étape qu’un volume réactionnel réduit.

Succès d’un premier run en fermenteur de pleine taille : 180 m3

Un premier test grandeur nature relatif à la première étape vient d’être conduit avec succès à Pomacle, près de Reims, dans le fermenteur industriel de 180 m3 de la société ARD, leader européen du développement de procédés fermentaires et sous-traitant de longue date de Global Bioenergies.

La seconde étape a également été testée avec succès à échelle pilote.

Frédéric Ollivier, Directeur technique de Global Bioenergies, indique : « C’est un pas historique qui vient d’être franchi : il y a encore quelques mois de cela, seule une usine neuve basée sur des fermenteurs spécifiques permettait pouvait permettre d’envisager une productionde produire à grande échelle. Nous pouvons aujourd’hui nous reposer appuyer sur des façonniers pour la partie amont de fermentation, comme c’est déjà le cas pour la partie aval de la filière où l’isobutène est converti en isododécane qualité cosmétique. »

Consécutivement à ce succès, Global Bioenergies a décidé de transférer sur le site d’ARD à Pomacle les équipements clés de son unité de Leuna, et en particulier le fermenteur de 5 m3 qui sera dédié à la conduite de la seconde étape en cadence avec le grand fermenteur d’ARD utilisé sur la première. Le procédé, dans sa nouvelle version, pourra ainsi être exploité à grande échelle et à moindre coût, sur un même site et par une seule équipe.

Bernard Chaud, Directeur de la stratégie industrielle de Global Bioenergies, précise : « Le transfert des équipements et les derniers ajustements techniques seront réalisés au deuxième semestre 2021, pour un coût de travaux inférieur à 1,5 million d’euros. Dès le premier semestre 2022, nous disposerons d’une filière de production qui permettra de convertir à la naturalité plus de 10 millions d’unités de maquillage longue tenue par an. »

Marc Delcourt conclut : « 10 millions d’unités, c’est 1% du marché mondial du maquillage longue tenue, et une valeur au détail d’environ 200 M€. C’est plus que ce que LAST® ne pourra vendre ; nous proposerons donc cet ingrédient innovant aux autres acteurs du maquillage pour qu’eux aussi puissent accroître la naturalité de leurs gammes. Cette activité de vente d’ingrédients innovants ouvrira pour Global Bioenergies une deuxième ligne de chiffre d’affaires récurrent. Dès 2023, nous devrions produire cet ingrédient en quantité suffisante pour convertir à la naturalité plus de 200 millions d’unités de maquillage, toujours en nous appuyant sur des façonniers pour la première étape de production, et en ne réalisant que des investissements limités pour la seconde étape et la chaîne de conversion aval. Cette échelle nous permettra aussi d’explorer concrètement les marchés adjacents de la dermocosmétique et des soins capillaires, ainsi que d’autres marchés en dehors du domaine de la cosmétique. »

A propos de GLOBAL BIOENERGIES

Global Bioenergies a développé un procédé de conversion de ressources végétales en une famille d’ingrédients clés utilisés dans le domaine de la cosmétique. Le procédé a d’abord été développé en laboratoire, où la Société continue d’en améliorer les performances. Il fonctionne aujourd’hui en pilote et en démonstrateur, à une capacité suffisante pour permettre à la Société d’accéder au marché en créant, dans un premier temps, une marque de maquillage longue durée en propre. La Société travaille à l’augmentation progressive de ses capacités de production, et porte l’ambition d’améliorer l’empreinte environnementale non seulement du domaine de la cosmétique, mais aussi d’autres domaines tels que les transports ou les matériaux. Global Bioenergies est cotée sur Euronext Growth à Paris (FR0011052257 – ALGBE).

Recevez directement l’information de Global Bioenergies en vous inscrivant sur www.global-bioenergies.com

Suivez-nous sur Twitter : @GlobalBioenergi

Contact

GLOBAL BIOENERGIES

Téléphone : 01 64 98 20 50
invest@global-bioenergies.com

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles