Publicité
Marchés français ouverture 7 h 54 min
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,73 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,09 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 855,37
    -44,63 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0859
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    18 821,16
    -6,19 (-0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 128,14
    -858,70 (-1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 485,45
    -11,01 (-0,74 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     

Global Bioenergies : Premier chiffre d’affaires significatif en 2022

GLOBAL BIOENERGIES
GLOBAL BIOENERGIES

Global Bioenergies : Premier chiffre daffaires significatif en 2022

Début de la production à vocation commerciale et chiffre d’affaires de 0,7m€

Trésorerie brute de 8,8 millions d’euros au 31 décembre 2022

Evaluation de maturité RSE de 56/100 selon l’indice Gaïa, supérieure à la moyenne nationale

Paris, le 14 février 2023 : Le Conseil d’administration de Global Bioenergies tenu hier a arrêté les comptes annuels 2022, lesquels affichent une perte maîtrisée de 12m€1.

Samuel Dubruque, Directeur Administratif et Financier de Global Bioenergies, commente : « 2022 se caractérise par la construction et la mise en service de l’unité de Pomacle, et par l’organisation de toute la chaîne de sous-traitants permettant de produire de l’Isonaturane®. Le chiffre d’affaires 2022 marque une rupture en passant de 100k€ à 700k€, sans même la prise en compte de la livraison du premier lot d’Isonaturane® – entre autres à L’Oréal – qui aura lieu sur S1 2023. La perte nette est analogue à celle de 2021, avec une structure de dépenses plus centrée sur les activités de production. Le développement de nos projets et la croissance de nos capacités de production sont suivis par plusieurs acteurs pétroliers, notamment Shell, avec qui nous avons signé un contrat de partenariat. »

PUBLICITÉ

Marc Delcourt, co-fondateur et Directeur Général de Global Bioenergies, précise : « Développer une filière de production à ce point innovante est un défi extraordinairement ambitieux. Nous sommes fiers des accomplissements de 2022. La dernière campagne à Pomacle nous a permis d’atteindre une production de l’ordre d’1,5 tonne d’isobutène sur une semaine, soit 75% de la production maximale. Ces améliorations sont fondamentales parce qu’elles diminuent nos coûts de production, qui sont encore élevés, et renforcent la documentation technique nécessaire au financement de la prochaine usine, de bien plus grande capacité, qui sera portée par notre filiale « ViaViridia » spécifiquement créée à cet effet en décembre. »

  • Compte de résultat du Groupe

Comptes consolidés (k€)

2022

2021

2020

 

 

 

 

Produits d’exploitation

1 715

3 881

3 276

dont chiffre d’affaires

698

101

64

dont subventions

895

3 024

3 072

dont variation de stocks

-118

731

-

autres

240

25

140

 

 

 

 

Charges d’exploitation

14 907

17 229

16 332

Résultat d’exploitation

-13 192

-13 348

-13 056

EBITDA

-11 367

-11 093

-9 777

Résultat financier

-95

-131

-184

Résultat exceptionnel

-147

-2

-172

Impôts sur les bénéfices (CIR)

-1 447

-1 708

-2 264

 

 

 

 

Résultat net

-11 986

-11 773

-11 148

Le chiffre d’affaires 2022 inclut 98k€ de ventes de produits de maquillage LAST® et 600k€ de ventes réparties entre (i) la vente d’échantillons d’Isonaturane® aux fins de référencement et de réalisation de pilotes de formulation chez plusieurs cosméticiens dont L’Oréal, (ii) la livraison de dérivés d’isobutène à plusieurs acteurs du domaine pétrolier dont Shell et Repsol, et (iii) diverses réalisations de prestations dont un contrat de recherche initié avec Shell en fin d’année. Les subventions diminuent du fait de la fin progressive des 5 projets obtenus entre 2017 et 2018 ayant bénéficié de financement européen.

Détail des charges d’exploitation (k€)

2022

2021

2020

Personnel

4 291

4 091

4 057

Industrialisation/Commercialisation

6 713

8 117

4 675

Laboratoire

343

680

929

Locations et maintenance

850

834

1 027

Propriété intellectuelle

323

562

693

Amortissements

699

1 474

3 279

Autres

1 688

1 471

1 672

Total

14 907

17 229

16 332

Les charges d’exploitation diminuent de plus de deux millions d’euros entre 2021 et 2022. La production de l’unité de Pomacle a permis de valoriser les stocks, faisant ainsi baisser la charge d’industrialisation et commercialisation de 1,4m€. Les autres postes de dépenses continuent de diminuer d’une année sur l’autre, alors que les effectifs moyens sont passés de 45,8 salariés en 2021 à 48,8 salariés en 2022.

Détail du poste "Industrialisation/Commercialisation (k€)

2022

2021

2020

 

 

 

 

PRODUCTION INDUSTRIELLE

 

 

 

 

 

 

 

Mise à l’échelle industrielle – Horizon 2

2 506

1 034

712

Production d’isobutène

2 058

2 746

3 203

Procédé voie directe

-

2 262

3 203

Procédé voie indirecte

2 058

484

-

 

 

 

 

Conversion d’isobutène en dérivés

529

1 023

1 313

Variation des stocks (yc dépréciation) *

-365

183

-1 314

Développement produits et commercialisation

548

-

-

Mise à l’échelle industrielle – Horizon 3

1 105

 

 

 

 

 

 

ACTIVITE MARQUE LAST®

 

 

 

 

 

 

 

Tests et production

-

924

146

Développement de la marque

333

2 207

615

 

 

 

 

Total

6 713

8 117

4 675

* le signe « – » indique une hausse de la valeur du stock

Pour rappel, la Société a historiquement développé un « Procédé voie directe » nécessitant le recours à des fermenteurs spécifiques. Le démonstrateur qui a été en service pendant 4 ans à Leuna en Allemagne exploitait ce procédé. En 2021, la décision a été prise de créer sur le site de Pomacle-Bazancourt une unité de production mettant en œuvre un « Procédé voie indirecte ». Cette variante permet de recourir, pour une grande partie du procédé, à des fermenteurs classiques. In fine, ce « Procédé voie indirecte » permet à Global Bioenergies de produire à des échelles industrielles et commerciales sans avoir à débourser les importants investissements qui auraient été nécessaires pour financer les fermenteurs spécifiques du « Procédé voie directe ».

Les dépenses relatives à la chaîne aval de production – correspondant à la conversion de l’isobutène en dérivés – sont moindres que les années passées car désormais limitées aux seules fins de production à visée commerciale, contrairement aux enjeux R&D qui prévalaient sur les exercices précédents.

Les travaux relatifs à l’adaptation du procédé à des échelles chaque fois plus grandes s’intensifient : plus de 1,1m€ ont ainsi été alloués en 2022 à des études relatives au projet d’usine porté par la filiale ViaViridia.

Enfin, 2021 a connu un investissement conséquent autour du lancement de la marque LAST®, au travers de la production des produits finis, des tests relatifs à la conformité de leur formulation et notamment de l’Isonaturane®12, des aspects réglementaires, mais aussi des dépenses de marketing et de communication. Les dépenses ont été contenues en 2022 du fait d’efforts d’internalisation des diverses fonctions ; pour autant, le chiffre d’affaires de l’activité a progressé de 41k€ en 2021 à 98k€ en 2022.

  • Bilan du Groupe

Actif (k€)

31/12/22

31/12/21

 

Passif (k€)

31/12/22

31/12/21

 

 

 

 

 

 

 

Immobilisations incorporelles

539

800

 

Capital

749

743

Immobilisations corporelles

3 611

637

 

Prime d’émission

16 029

29 289

Immobilisations en cours

401

1 897

 

Report à nouveau

-2 708

-4 697

Immobilisations financières

1 546

1 544

 

Résultat

-11 986

-11 773

 

 

 

 

Subventions d’équipement

463

-

 

 

 

 

 

 

 

ACTIF IMMOBILISE

6 097

4 879

 

CAPITAUX PROPRES

2 547

13 562

 

 

 

 

 

 

 

Stock IBN, dérivés et produits finis

2 342

1 820

 

PROVISIONS

110

61

Stock consommables R&D

250

223

 

 

 

 

Créances

3 647

3 524

 

Avances conditionnées et emprunts

11 486

12 454

Disponibilités

8 768

20 931

 

Fournisseurs

5 580

3 520

VMP

173

147

 

Dettes fiscales et sociales

886

1 185

Charges constatées d’avance

300

261

 

Autres dettes et PCA

968

1 003

 

 

 

 

 

 

 

ACTIF CIRCULANT

15 480

26 907

 

DETTES & PCA

18 921

18 163

 

 

 

 

 

 

 

TOTAL ACTIF

21 577

31 785

 

TOTAL PASSIF

21 577

31 785

A l’actif : les immobilisations corporelles augmentent du fait de la mise en service de l’unité de Pomacle. Les stocks d’isobutène et dérivés augmentent du fait de l’initiation de production du premier lot d’Isonaturane®, qui sera livré avant la fin du semestre notamment à L’Oréal qui en a commandé la majeure partie. Le montant brut de trésorerie s’établit à 8,8 millions d’euros.

Au passif : le report à nouveau débiteur a été affecté sur la prime d’émission par décision votée par l’assemblée générale des actionnaires du 2 juin 2022. Ce jeu d’écriture, sans impact sur les capitaux propres, assainit la présentation des comptes et facilite l’accès à certains financements publics. Les dettes fournisseurs augmentent suite à la négociation de termes de paiement plus favorables à la Société dans le cadre de l’initiation des activités de production.

  • Faits marquants 2022 et évènements récents

Déploiement d’une filière de production d’Isonaturane® à vocation commerciale

L’année 2022 a été marquée par l’initiation de la production du premier lot d’Isonaturane® 12 au cours de l’été, à la suite des commandes passées en juin par plusieurs grands noms de la cosmétique, dont L’Oréal.

Pour la première fois depuis la création de la Société, un procédé a été mis en œuvre à des fins commerciales. Cette production a été rendue possible par le déploiement d’une filière entièrement française, orchestrée par Global Bioenergies. Cette filière se découpe en cinq étapes réalisées par autant de sous-traitants, étant précisé que les équipes de Global Bioenergies interviennent sur la réalisation de la deuxième étape – la plus déterminante – pendant laquelle l’isobutène est produit. Cette étape est menée à partir de l’unité de Pomacle, dont la construction et la mise en route ont été deux objectifs majeurs atteints en 2022 par Global Bioenergies. La Région Grand Est a participé aux efforts de financement de cette unité en octroyant, dans le cadre du plan France Relance, une subvention de 500.000 euros à Global Bioenergies.

L’Isonaturane® 12 produit par Global Bioenergies se distingue dans l’univers des ingrédients cosmétiques par son prix de vente particulièrement élevé. Le fait qu’il s’agisse du premier isododécane d’origine naturelle et de qualité cosmétique lui confère une très forte valeur ajoutée. Cette molécule, d’ordinaire issue du pétrole, est indispensable pour donner longue tenue, résistance à l’eau et absence de transfert au maquillage. Lorsqu’elle est incorporée pour assurer ces fonctions, elle représente le premier ingrédient en proportion : de 25% à 50% de la formulation.

L’Isonaturane® 12 ouvre donc la voie de la naturalité au segment dit « longue tenue » du maquillage, segment qui représente un quart du marché mondial du maquillage. Le prix de vente de l’Isonaturane® 12 bénéficie des caractéristiques propres au maquillage :

  • Volumes restreints comparativement aux autres applications cosmétiques – un produit de maquillage ne représente que quelques grammes d’ingrédients formulés. Une seule tonne d’Isonaturane® 12 permet donc de faire basculer dans la naturalité l’équivalent de 500.000 unités de rouges à lèvres ou mascaras. Cette particularité limite l’exposition de la Société aux variations de prix des matières premières et de l’énergie.

  • Très faible quote-part (moins de 1%) du coût des ingrédients dans le prix de vente d’un produit fini de maquillage.

Reconnaissance des produits cosmétiques de Global Bioenergies

La marque LAST® a d’abord été mise à l’honneur par le prestigieux jury du magazine Marie Claire qui lui a décerné en début d’année le Prix d’Excellence France dans la catégorie « Recherche et Innovation ». LAST® est la première marque de maquillage au monde à incorporer l’Isonaturane® 12 et donc à permettre la combinaison entre naturalité et performance longue tenue.

En novembre, c’est l’Isonaturane® 12 qui a fait parler de lui lors du salon In-CosmeticsTM Asia tenu cette année à Bangkok. Un jury composé d’un panel d’experts internationaux et indépendants de l’industrie cosmétique s’y est réuni pour récompenser les meilleures innovations parmi les ingrédients cosmétiques. L’Isonaturane® 12 s’est vu attribuer l’Award d’Argent à cette occasion. Pour rappel, le salon In-CosmeticsTM Asia est la version asiatique du plus grand salon mondial dédié aux ingrédients cosmétiques, accueillant des exposants et visiteurs de plus de 70 pays et permettant de diffuser au cœur de la région Asie les dernières nouveautés du domaine.

Intérêt des pétroliers pour les solutions développées par Global Bioenergies

Global Bioenergies a annoncé en juin avoir reçu une première commande de la major pétrolière Shell portant sur des dérivés d’isobutène destinés à la conduite de tests de performance. Ces tests ayant été concluants, les deux sociétés ont officialisé en novembre l’initiation d’une collaboration visant à développer des carburants routiers à faible teneur en carbone et à indice d’octane élevé. En septembre, c’est le pétrolier espagnol Repsol qui a passé commande à Global Bioenergies d’un lot d’ETBE, un composant largement utilisé dans la formulation d’essence et associant de l’isobutène et de l’éthanol aux fins d’obtenir une molécule à haut indice d’octane. L’ETBE fourni par Global Bioenergies a été produit à partir de la conversion de résidus de bois en isobutène, associé à de l’éthanol renouvelable, aboutissant donc à la première formulation d’un ETBE 100% renouvelable.

Pour mémoire, Global Bioenergies a très tôt cherché à multiplier les ressources pouvant être mises en œuvre dans son procédé. Rendre possible la conversion de résidus de bois en isobutène est une innovation majeure, qui a été développée à partir de 2018 et pendant 4 ans dans le consortium européen REWOFUEL, qui s’est donc achevé en 2022. Global Bioenergies a coordonné ce projet européen ayant au total reçu 13,8 millions d’euros de financement du programme européen de recherche et d’innovation Horizon 2020. Le projet incluait Repsol, mais également Sekab, Fibenol, SkyNRG, Neste, Peab, IPSB, Technip FMC, Metex NoovistaGo et Energie Institut JKU.

Au cours du projet REWOFUEL, des lots de carburant aérien renouvelable ont été produits et transférés à SkyNRG, l’un des principaux acteurs du domaine. Ces lots ont permis d’avancer dans les efforts de certification du procédé de Global Bioenergies pour produire, à terme, des carburants d’aviation, sous réserve de l’amélioration du procédé pour en amener les coûts à un niveau compatible avec une exploitation commerciale dans ce domaine. Après plusieurs années de travail, la Société espère devenir prochainement la 8ème technologie au monde à obtenir cette certification dite ASTM.

Démarches renforcées en faveur du développement durable

Plusieurs actions ont été entreprises pour nourrir les ambitions RSE de Global Bioenergies, que ce soit en faveur de l’Environnement, du Social/Sociétal, de la Gouvernance ou encore des relations avec les Parties Prenantes Externes. Un bilan carbone portant sur les scopes 1 et 2 des activités du laboratoire d’Evry a notamment été réalisé, alors même que les consommations énergétiques du laboratoire ont été diminuées de 20% entre 2021 et 2022 du fait de diverses actions. Ce premier exercice anticipe le déploiement d’une démarche similaire à réaliser sur les unités de production existante et futures. Un poste de Cheffe de projet RSE a été créé et pourvu pour formaliser les efforts s’inscrivant dans une démarche de développement durable. L’agence Ethifinance a reconnu ces efforts en actant une progression de 16 points de la notation Gaïa, l’indice de référence de performance ESG des petites et moyennes entreprises cotées en Europe. Avec une notation de 56/100, Global Bioenergies dépasse désormais la moyenne nationale de 53/100 portant sur 391 sociétés.

A propos de GLOBAL BIOENERGIES

Global Bioenergies convertit des ressources végétales en composés utilisés en cosmétique ainsi que dans les domaines de l’énergie et des matériaux. Après avoir lancé en 2021 la première marque de maquillage longue-tenue et naturelle LAST®, Global Bioenergies commercialise à présent l’Isonaturane®12, son ingrédient-clé, aux grands acteurs de la cosmétique afin d’améliorer la naturalité de leurs formulations et leur empreinte environnementale. Son procédé a de nombreuses applications en chimie de spécialité, ainsi que dans le domaine des polymères. A terme, Global Bioenergies porte la perspective de réduire les émissions de CO2 du transport aérien en développant des carburants durables et de contribuer ainsi à limiter le réchauffement climatique. Global Bioenergies est cotée sur Euronext Growth à Paris (FR0011052257 – ALGBE).

Recevez directement l’information de Global Bioenergies en vous inscrivant sur www.global-bioenergies.com

Suivez-nous sur LinkedIn : Global Bioenergies

Contacts

GLOBAL BIOENERGIES

 

invest@global-bioenergies.com

RELATIONS PRESSE

 

Iva Baytcheva
ibaytcheva@ulysse-communication.com

 

Nicolas Daniels
ndaniels@ulysse-communication.com



1 Les comptes ont été audités par le Commissaire aux comptes. Le rapport financier annuel sera publié d’ici le mois d’avril et la certification des comptes interviendra au même moment.

Pièce jointe