Marchés français ouverture 4 h 53 min
  • Dow Jones

    34 299,99
    -569,38 (-1,63 %)
     
  • Nasdaq

    14 546,68
    -423,29 (-2,83 %)
     
  • Nikkei 225

    29 460,56
    -723,40 (-2,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1689
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    24 211,65
    -288,74 (-1,18 %)
     
  • BTC-EUR

    35 666,58
    -1 035,62 (-2,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 029,17
    -27,97 (-2,65 %)
     
  • S&P 500

    4 352,63
    -90,48 (-2,04 %)
     

Gilles Pialoux et la fin du masque : "On n'a pas arrêté la ceinture quand on a développé l'airbag !"

·1 min de lecture

C’est “une nouvelle guerre, avec un nouveau variant” prévient Gilles Pialoux, le chef du service des maladies infectieuses de l’Hôpital Tenon à Paris. Sur LCI, ce mardi 3 août, l’infectiologue est la seule personne masquée sur le plateau. Les journalistes sont interpellés par le masque, l’un d’eux demande : “Est-ce que vous souhaitez le retour de certaines restrictions comme le retour du port du masque ?” La réponse de Gilles Pialloux est sans appel : “Il faut utiliser, en période de guerre, tous les outils disponibles.”

Le médecin développe sa pensée, selon lui : “Ça a été une erreur d’enlever le masque dans l’espace public. Une erreur de message.” Face à la guerre contre le coronavirus, Gilles Pialloux rabâche sur LCI l’importance de “la prévention combinée”. Alors que le masque n’est plus obligatoire dans l’espace public dès lors que les personnes sont en mesure de présenter un pass sanitaire, Gilles Pialoux déplore “un point central qui a été oublié par l’exécutif (…) c’est de ne pas remplacer un outil de prévention par un autre.” Le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Tenon explique : “Les Français qui sont en vacances en ce moment le comprennent complètement. On n’a pas arrêté la ceinture de sécurité quand on a développé l’airbag”, lance-t-il. Une comparaison pour le moins efficace qui permet de comprendre le point de vue du médecin.

Le port du masque, de nombreux Français s’y tiennent encore. Comme l’a illustré le médecin sur LCI, les vacanciers portent (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le prince George attaqué : le silence de Meghan et Harry interroge
JO 2021 : la journaliste Cécile Grès critiquée, elle dénonce la "méchanceté digitale"
Amandine Pellissard (Familles nombreuses) sort les griffes : "Il faut arrêter de croire que la CAF me fait vivre"
Elsa Lunghini revient à la chanson : Lââm met les pieds dans le plat
Charlotte Casiraghi : quels liens a-t-elle gardé avec la famille de son père Stefano ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles