La bourse ferme dans 3 h 28 min
  • CAC 40

    6 407,52
    -22,67 (-0,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 724,48
    -17,03 (-0,46 %)
     
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0516
    -0,0039 (-0,37 %)
     
  • Gold future

    1 807,20
    -11,70 (-0,64 %)
     
  • BTC-EUR

    28 362,46
    -686,10 (-2,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    669,27
    +426,59 (+175,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    114,65
    +2,25 (+2,00 %)
     
  • DAX

    14 147,12
    -38,82 (-0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 499,99
    -18,36 (-0,24 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,2423
    -0,0069 (-0,55 %)
     

Gilles Lellouche : comment sa fille l’a convaincu d’incarner Obélix

·1 min de lecture

Gilles Lellouche a beaucoup hésité avant d’accepter le rôle d’Obélix à l’écran, sous la réalisation de son ami Guillaume Canet. Mais Ava, sa fille l’a poussé à se lancer !

Guillaume Canet s’est lancé le pari de reprendre la réalisation des aventures d’Astérix et Obélix. Il jouera lui-même le blond à moustache à l’écran, tandis que son fidèle ami Gilles Lellouche incarnera son binôme, Obélix. Ce nouveau volet intitulé « Astérix et Obélix : l’empire du milieu » s’annonce donc très prometteur avec un casting prestigieux. On y retrouvera la chanteuse Angèle, Marion Cotillard, Vincent Cassel ou encore le joueur de football Zlatan Ibrahimovic, une série de noms qui attise la curiosité. Pour incarner l’imposant gaulois, Gilles Lellouche a dû faire des concessions sur son physique en prenant 20 kg. Un défi qu’il n’était pas sûr de vouloir relever !

Les encouragements de sa fille Ava

Interrogé par le « Journal du Dimanche » sur son rôle dans le film « Bac Nord », présenté au Festival de Cannes en juillet dernier, Gilles Lellouche a également abordé son rôle d’irréductible gaulois. Premier acteur à succéder à Gérard Depardieu dans la peau du héros des bandes-dessinées d’Uderzo et Goscinny, Gilles Lellouche admet avoir craint de s’emparer d’un tel rôle. S’il a accepté de tenir le pari, c’est grâce à sa fille Ava. À 12 ans, la jeune fille issue de la relation du comédien avec Mélanie Doutey, a su motiver son père, initialement très réticent. « Oui, j'ai beaucoup hésité. C'est très inhibant de passer derrière Gérard Depardieu. Il y a eu plusieurs Astérix, mais un...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles