La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0401
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 755,00
    +9,40 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    15 930,24
    -65,16 (-0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,55
    -1,39 (-1,78 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,78 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,07 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2083
    -0,0031 (-0,26 %)
     

Ce geste simple lorsqu'on sort de sa voiture permet d'éviter les accidents de vélo

Aitor Diago/Getty Images

Tous les automobilistes le savent : lorsque l'on sort de sa voiture, il est très tentant d'ouvrir la porte d'un coup sec sans regarder. Problème, derrière, un cycliste, un motard ou quelqu'un sur une trottinette peut survenir. En 2021 par exemple, 227 cyclistes sont décédés sur les routes, pas forcément percutés par une portière, mais parmi eux, 97 ont perdu la vue en agglomération. Et le nombre de blessés a triplé entre 2019 et 2021 selon les chiffres de la Sécurité routière. Pour faire face à ce phénomène, la Sécurité routière a décidé de lancer une nouvelle campagne.

Celle-ci promeut l'adoption d'un nouveau réflexe très simple pour sortir de l’habitacle : "Portière gauche, main droite ; portière droite, main gauche". Le geste et l'action sont simples. Pour un conducteur qui sort côté gauche, il suffit de prendre la poignée de la portière avec la main droite et vice-versa côté passager. Un changement qui permet la rotation des épaules et donc au conducteur de pouvoir regarder derrière lui si un cycliste ou un motard arrive.

Le geste permet en réalité d’éviter de créer une situation dangereuse en matérialisant soudainement un obstacle avec la portière. Celui-ci est quasiment impossible à éviter pour les deux-roues. "Cette campagne est à la fois simple, car le geste qu’elle veut populariser l’est vraiment, et efficace. Ce type d'accident est en effet très fréquent et particulièrement redoutable pour tous les types de deux-roues", complète la déléguée interministérielle à la Sécurité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Renault : sa nouvelle filiale électrique "Ampere" bientôt en Bourse
Automobile : combien coûtent désormais les entrées de gamme ?
Lamborghini travaille sur un modèle de série 100% électrique
Carrefour généralise la location de voiture à 4 euros par jour
Fin des voitures thermiques en 2035 dans l'UE : Beaune en faveur de la clause de revoyure