Marchés français ouverture 6 h 30 min
  • Dow Jones

    34 258,32
    +338,48 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 896,85
    +150,45 (+1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1688
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    37 103,22
    +1 676,47 (+4,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 090,75
    +50,27 (+4,83 %)
     
  • S&P 500

    4 395,64
    +41,45 (+0,95 %)
     

Gens de confiance, l'alternative à Leboncoin, lance un achat groupé d'assurances emprunteurs

·2 min de lecture

EXCLUSIF - Ulric Le Grand, serial entrepreneur, a créé en 2014 avec Enguerrand Léger et Nicolas Davoust cette plateforme accessible par parrainage. Elle lance aujourd'hui un achat groupé d'assurances emprunteurs. Il est l'invité du Club entrepreneurs Challenges - Grant Thornton.

Challenges - S’attaquer au Boncoin, il fallait oser! Pourquoi?

Ulric Le Grand - Avec mes associés, nous avons connu des arnaques sur Leboncoin. Nous nous sommes dit qu’il y avait un vrai sujet de confiance sur ce type de plateformes, dont elles ne s’occupaient pas. Dans le même temps, nous voyions apparaître des Yahoo groupes, où des habitants d’une même ville ou des expatriés se partageaient des annonces.

Lire aussi

Votre site ressemble beaucoup à celui du Boncoin…

Nous n’avons apporté quasi aucune innovation sur la partie petites annonces. Notre innovation, c’est notre système de parrainage. Il nous permet d’afficher un niveau de confiance et de sécurité radicalement supérieur. Pour entrer sur Gens de confiance (GDC), trois parrains sont indispensables. Si un membre se comporte mal, nous prévenons ses parrains. Nous venons de franchir le million de membres, et il y a eu zéro arnaque, juste quelques conflits. L’an dernier, nous n’avons fermé que 50 comptes.


GDC est orienté classes supérieures. N’êtes-vous pas trop élitistes?

Nous sommes un peu exclusifs, mais pas élitistes: la seule condition pour entrer est de trouver trois parrains. C’est simple à faire, même si 620.000 personnes sont en attente, faute de parrains. Sur le site, nous poussons à la bienveillance et à la générosité. Il y a de nombreux dons. Nous avons beaucoup de femmes seules, d’étudiants aussi. Nos utilisateurs sont principalement des femmes, à 70%, de 35 ans en moyenne, plutôt urbaines.

Quel est votre modèle économique?

Historiquement, c’était le don libre, qui pèse aujourd’hui 10% de notre chiffre d’affaires. Ensuite, les options payantes, par exemple pour mettre en avant son annonce ou ajouter des photos: elles représentent 20%. Et, enfin, la publication d’annonces de location saisonnière et immobilière, que nous facturons, pèse 70%. Nous lançons aussi un service B2B, pour permettre aux promoteurs de diffuser leurs annonces sur le site.

Etes-vous rentable?

L’entreprise est tout près de l[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles