Marchés français ouverture 42 min
  • Dow Jones

    33 781,48
    +183,56 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    11 082,00
    +123,45 (+1,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0578
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    19 859,97
    +409,74 (+2,11 %)
     
  • BTC-EUR

    16 291,08
    +260,24 (+1,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    406,24
    +11,55 (+2,93 %)
     
  • S&P 500

    3 963,51
    +29,59 (+0,75 %)
     

GeNeuro annonce le recrutement des premiers patients dans les cinq centres suisses dans le cadre du premier essai clinique de médecine personnalisée évaluant le temelimab contre le COVID long

  • L'expression de la protéine pathogène W-ENV déclenchée par l'infection au SARS-CoV-2, qui se poursuit longtemps après la résolution de la phase aiguë, est soupçonnée de jouer un rôle majeur dans la persistance de l'inflammation chez de nombreux patients atteints de COVID long.

  • L'essai de médecine personnalisée évaluera le temelimab, l'anticorps anti-W-ENV développé par GeNeuro, en tant que thérapie modificatrice de la maladie chez les patients atteints d'un COVID long et qui sont positifs pour la présence de la protéine pathogène W-ENV dans leur sang, ce qui représente plus d’un patient sur quatre dans les cohortes analysées de patients COVID long.

  • Le COVID long (ou Post-COVID) est devenu un problème majeur de santé publique dans le monde entier, touchant des millions d'individus. Si la plupart des patients se rétablissent avec le temps, il existe une partie de la population dont les symptômes restent graves et qui sont profondément affectés dans leur qualité de vie et leur capacité à travailler.

GENÈVE, Suisse, November 16, 2022--(BUSINESS WIRE)--Regulatory News:

GeNeuro (Euronext Paris : CH0308403085 - GNRO) (Paris:GNRO), société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes telles que la sclérose en plaques (SEP), la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et les conséquences graves du COVID-19, (PASC, post-COVID ou COVID long), annonce aujourd'hui le recrutement des premiers patients dans son essai de phase 2 évaluant temelimab contre le COVID long, à la consultation post-COVID des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) de Genève (centre de référence) ainsi que dans tous les autres centres suisses participant à l’étude, à savoir Inselspital à Berne, REHAB Basel à Bâle, Kantonsspital Graubünden à Coire et le Centre Hospitalier du Valais Romand à Sion (pour plus d’informations, veuillez consulter clinicaltrials.gov ou le site web de GeNeuro).

L'expression de la protéine pathogène W-ENV déclenchée par l'infection au SARS-CoV-2, qui se poursuit longtemps après la résolution de la phase aiguë, est soupçonnée de jouer un rôle majeur dans la persistance de l'inflammation chez de nombreux patients atteints d'une infection au COVID de longue durée et pourrait expliquer bon nombre des troubles du système nerveux dont souffrent les patients, comme les pertes cognitives et la fatigue.

L'essai multicentrique de médecine personnalisée, d'une durée de 6 mois, recrutera 200 patients qui sont positifs pour la présence de la protéine pathogène W-ENV dans leur sang. L'essai évaluera le temelimab, l'anticorps anti-W‑ENV développé par GeNeuro, en tant que thérapie modificatrice de la maladie chez des patients atteints de COVID long et souffrant de problèmes de concentration ou de fatigue. Il évaluera l'efficacité du traitement par temelimab pendant 6 mois sur l'amélioration des troubles cognitifs ou de la fatigue.

« Nous sommes ravis de pouvoir étudier cette approche thérapeutique pour les personnes qui souffrent de COVID long invalidants. Nous avons un besoin urgent de traitements pour ces patients qui sont souvent désemparés », déclare le Prof. Idris Guessous, chef du Service de médecine de premier recours des HUG, fondateur de la consultation post-COVID ouverte aux HUG depuis novembre 2020, et investigateur principal de l’étude. « Nous espérons que ce travail ciblé sur la protéine pathogène W‑ENV nous permettra de développer une approche de médecine personnalisée, traitant les patients positifs à cette protéine. »

« Aujourd'hui, nous disposons de preuves très solides de la présence de la protéine pathogène W-ENV chez plus de 25% des patients des cohortes COVID long, et nous avons mis au point un test pour confirmer sa présence dans le sang d'un patient », déclare le professeur David Leppert, Directeur Médical de GeNeuro. « La protéine W-ENV déclenche l'immunité innée et est pathogène pour les cellules du système nerveux. Elle pourrait être à l'origine des symptômes débilitants ressentis par un large sous-ensemble de patients atteints de COVID long. Nous espérons que sa neutralisation par le temelimab entraînera une forte amélioration des syndromes débilitants vécus par ces patients. »

« J’ai contacté GeNeuro pour participer à cette étude car nous avons une forte demande émanant de patients souffrant de formes sévères de COVID long », a déclaré le Dr. Gregory Fretz, Médecin Chef de la Polyclinique de Médecine à l’Hôpital Cantonal des Grisons et investigateur de l’étude. « Au-delà des traitements symptomatiques, nous avons besoin de médicaments capables de modifier l'évolution de cette maladie et l'hypothèse biologique du W-ENV est prometteuse. »

Les premiers patients ont déjà été inclus dans les cinq centres suisses (pour plus d'informations, veuillez consulter le site web clinicaltrials.gov ou celui de GeNeuro). D'autres centres seront ouverts dans l'UE. L'essai a été en partie financé en Suisse par le « Programme fédéral d'encouragement des médicaments contre le COVID-19 » pour soutenir la recherche clinique de médicaments contre le COVID-19. Les résultats principaux de l’essai clinique sont attendus pour le second semestre 2023.

Le COVID long est devenu un problème majeur de santé publique dans le monde entier, touchant des millions d'individus. Si la plupart des patients se rétablissent avec le temps, il existe une partie de la population dont les symptômes restent graves et qui sont profondément affectés dans leur qualité de vie et leur capacité à travailler. Rien qu'aux États-Unis, la Brookings Institution estime qu’environ 16 millions d'Américains en âge de travailler sont probablement atteints de COVID long aujourd'hui, dont probablement pas moins de 4 millions de travailleurs qui ne peuvent pas reprendre leur emploi à cause de cette maladie.

À propos de GeNeuro

La mission de GeNeuro est d’exploiter la biologie des HERV pour développer des traitements sûrs et efficaces au bénéfice des patients, en neutralisant les facteurs causaux codés par les HERV qui représentent 8% de l'ADN humain.

GeNeuro est basée à Genève, en Suisse, et possède des installations de R&D à Lyon, en France. Elle a des droits sur 17 familles de brevets protégeant sa technologie.

Pour plus d'informations, consultez le site : www.geneuro.com

Twitter

YouTube

LinkedIn

Déclarations prospectives : Ce document contient des déclarations prospectives et des estimations à l'égard de la situation financière, des résultats des opérations, de la stratégie, des projets et des futures performances de GeNeuro et du marché dans lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l'utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « prévoit », « s'attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Elles comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques. De telles déclarations, prévisions et estimations sont fondées sur diverses hypothèses et des évaluations des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui ont été jugés raisonnables quand ils ont été formulés mais qui peuvent ne pas se révéler corrects. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle de la société. Par conséquent, les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations de GeNeuro, ou les résultats de l'industrie, peuvent s'avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n'est faite quant à l'exactitude ou l'équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu'à la date de la publication du présent document. GeNeuro décline toute obligation d'actualiser ces déclarations prospectives, prévisions ou estimations afin de refléter tout changement dans les attentes de la société à leur égard, ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces énoncés, prévisions ou estimations sont fondés, à l’exception de ce qui est requis par la législation française.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20221115006100/fr/

Contacts

GeNeuro

Jesús Martin-Garcia
Président et directeur général
+41 22 552 4800
investors@geneuro.com

NewCap (France)

Mathilde Bohin/Louis-Victor Delouvrier (investisseurs)
+33 1 44 71 98 52

Arthur Rouillé (médias)
+33 1 44 71 94 98
geneuro@newcap.eu