Marchés français ouverture 5 h 2 min
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 146,37
    -185,57 (-0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1689
    +0,0011 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    24 520,59
    -66,01 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    11 536,37
    +35,61 (+0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,16
    +21,48 (+8,85 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     

GeNeuro annonce ses résultats du 1er semestre 2020 et fait le point sur ses développements

·11 min de lecture
  • Placement privé réussi de 17,5 M€

  • Trésorerie de 10,5 M€ au 30 juin 2020

  • Couverture des besoins liés au financement de l’ensemble des activités jusqu’à mi-2022

  • Lancement de l’essai clinique de Phase 2 du temelimab dans la sclérose en plaques au Academic Specialist Center (ASC) du Karolinska Institutet, à Stockholm

  • Renforcement de l’équipe de directtion avec les nominations du Prof. David Leppert comme Directeur médical et du Dr. Jean-François Arrighi comme Directeur du développement

Regulatory News:

GeNeuro (Paris:GNRO) (Euronext Paris : CH0308403085 — GNRO), société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et les maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques (SEP), annonce aujourd’hui ses résultats semestriels pour la période close le 30 juin 2020 et fait le point sur ses développements.

Principaux éléments financiers

Le 28 septembre 2020, le Conseil d’administration de GeNeuro a examiné et approuvé les états financiers pour la période de six mois close le 30 juin 2020. Les commissaires aux comptes ont examiné les états financiers semestriels consolidés condensés. Le rapport financier semestriel (en anglais) est disponible dans la section Investisseurs du site www.geneuro.com.

« La réussite de notre augmentation de capital en janvier 2020 a considérablement renforcé notre position de trésorerie qui couvre le financement de l’ensemble de nos activités jusqu'à mi-2022, en particulier notre nouvel essai clinique de phase 2 avec le temelimab dans la SEP, actuellement en cours au Academic Specialist Center (ASC) du Karolinska Institutet, à Stockholm », déclare Jesús Martin-Garcia, Directeur Général de GeNeuro. GeNeuro a également été renforcé par la nomination, le 1er mai 2020, du Dr. David Leppert, MD, professeur de neurologie, au poste de Directeur Médical. Le Prof. Leppert est un expert reconnu dans la communauté mondiale de la neurologie, ayant travaillé pendant plus de 20 ans dans le développement clinique et étant responsable de la mise sur le marché d’importants médicaments contre la sclérose en plaques. Il représente pour GeNeuro un nouvel atout considérable. »

« Les résultats financiers du premier semestre 2020 sont conformes à nos attentes et à nos déclarations précédentes. Nos dépenses de R&D ont baissé de 26% par rapport au premier semestre 2019, en partie en raison du retard de 3 mois causé par la pandémie COVID-19 sur le démarrage de notre nouvel essai clinique au Karolinska. Dans le même temps, grâce à notre effort continu de maîtrise de nos coûts, nos frais généraux et administratifs ont baissé de 4%. Au total, nous avons ainsi réduit la perte opérationnelle de 14%, à 3,7 M€ contre 4,3 M€ au premier semestre 2019. Cette perte, ainsi que la consommation de trésorerie du premier semestre 2020, réduite de 39% par rapport au premier semestre 2019, sont conformes à nos attentes », déclare Miguel Payró, Directeur Financier de GeNeuro.

Compte de résultat consolidé condensé

(en milliers d’euros)

30 juin 2020

6 mois

Soumis à un examen limité

30 juin 2019

6 mois

Soumis à un examen limité

Produits opérationnels

-

-

Frais de recherche et développement

(1 997)

(2 535)

Frais de recherche et développement

(2 226)

(3 026)

Subventions

230

491

Frais généraux et administratifs

(1 718)

(1 796)

Autres produits

-

12

Résultat opérationnel

(3 715)

(4 319)

Résultat net

(3 948)

(4 469)


Résultat de base par action (EUR/action)

(0,20)

(0,31)

Résultat dilué par action (EUR/action)

(0,20)

(0,31)

Consommation de trésorerie des opérations

(3 795)

(6 201)

Trésorerie en fin de période

10 492

9 992

Comme l’année précédente et comme prévu, aucun produit opérationnel n’a été comptabilisé au 1er semestre 2020.

Les frais de recherche et développement ont fortement diminué par rapport au premier semestre 2019. Avant subventions (crédits d’impôt recherche), les frais de recherche et développement ont baissé de 0,8 M€, soit 26%, reflétant l’achèvement au cours du 1er semestre 2019 de l’essai dans le diabète de type 1 ainsi que de l’essai de Phase 1c testant la sécurité de doses élevées de temelimab, tandis que les coûts de la nouvelle étude Karolinska ont été inférieurs aux prévisions pendant cette période en raison du report de 3 mois de son démarrage dû au COVID-19. Les coûts des essais cliniques ont diminué de 0,5 M€, alors que les autres frais de recherche et développement étaient stables ou en baisse ; notamment, les frais de personnel ont été réduits de 1,2 M€ à 1,0 M€ en raison de départs non remplacés et d’une diminution des rémunérations variables.

Les frais généraux et administratifs ont diminué de 4% à 1,7 M€ au 1er semestre 2020, grâce à la poursuite des efforts de maîtrise des coûts qui ont compensé l’affaiblissement de l’euro contre le franc suisse, devise dans laquelle la plus grande partie de ces frais est encourue. Les frais de personnel administratif sont en particulier restés stables, comme les autres postes de coûts à l’exception des frais de déplacement, qui ont baissé de 174 K€, ou 67%, en raison des restrictions de voyages imposées durant la pandémie COVID-19, et des impôts, qui ont augmenté de 21 K€ en raison d’impôts suisses sur le capital plus élevés suite à l’augmentation de capital de janvier 2020. Les paiements à base d’actions ont enregistré une charge de 36 K€ contre un produit de 6 K€ au 1er semestre 2019 suite au calcul définitif des plans d’options d’actions de la Société qui avait abouti à un nombre d’options attribuées moindre que précédemment estimé.

La Société a ainsi enregistré une perte nette de 3,9 M€ au premier semestre 2020, contre une perte nette de 4,5 M€ au premier semestre 2019, conforme aux attentes de la direction.

La trésorerie et les équivalents de trésorerie s’élevaient à 10,5 M€ au 30 juin 2020 contre 5,9 M€ au 31 décembre 2019, grâce à l’augmentation de capital de 17,5 M€ réalisée en janvier 2020 à laquelle son actionnaire GNEH SAS a participé pour 7,5 M€, par voie de compensation de créance avec le prêt de 7,5 M€ qu’il avait octroyé à la Société en 2019 ; ce prêt a ainsi été intégralement remboursé. La consommation de trésorerie du 1er semestre 2020 a été de 3,8 M€, conformément aux attentes et en baisse de 39% par rapport au premier semestre 2019 ; la consommation de trésorerie du second semestre 2020 est attendue en recul par rapport à celle des six premiers mois qui incluait le paiement de fournisseurs ouverts au 31 décembre 2019.

Perspectives opérationnelles et financières

Nouvel essai clinique de Phase 2 du temelimab avec le Karolinska Institutet : suite aux résultats positifs à 96 semaines de son essai clinique d’extension de Phase 2, ANGEL-MS, qui ont confirmé l’effet neuroprotecteur du temelimab dans la SEP et ont démontré son potentiel pour lutter contre la progression de la maladie, la Société a annoncé en novembre 2019 une collaboration pour un nouvel essai clinique portant sur le temelimab dans la SEP, avec des chercheurs et cliniciens du Karolinska Institutet et de l’Academic Specialist Center (ASC) à Stockholm, en Suède. L’essai clinique mono-centre de Phase 2 d’une durée d’un an concernera dans un premier temps 40 patients dont l’invalidité progresse sans poussée inflammatoire et évaluera l’innocuité et la tolérance du temelimab à des doses plus élevées, ainsi que son efficacité à partir des derniers biomarqueurs associés à la progression de la maladie. Les premiers patients ont été inclus dans l’étude au T2 2020 et les résultats restent attendus pour la fin 2021.

Programme pré-clinique : GeNeuro poursuit également son programme préclinique dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA), en partenariat avec le NINDS (National Institute of Neurological Disorders and Stroke, institut faisant partie des National Institutes of Health des Etats-Unis). La Société a lancé un programme de développement préclinique pour son anticorps pHERV-K Env dans cette indication, en vue d'obtenir un IND (Investigational New Drug) en 2021.

Visibilité financière jusqu’à mi-2022 : Grâce à l’augmentation de capital réalisée en début d’année, la trésorerie de la Société lui assure une visibilité financière jusqu’à mi-2022 couvrant toutes les activités prévues, dont l’étude Karolinska jusqu’à son terme et l’avancement de son programme préclinique dans la SLA.

Autres faits marquants et événements post-clôture

Comme indiqué précédemment, la Société a nommé le 1er mai 2020 le professeur David Leppert, docteur en médecine et professeur de neurologie, au poste de Directeur médical de GeNeuro.

En juillet 2020, la Société a annoncé la publication dans la revue Science Advances de données établissant un lien clair entre les protéines rétrovirales endogènes et les troubles psychotiques. Les conclusions de cette étude confirment de nouveau la pertinence de l’approche de GeNeuro, basée sur le lien entre rétrovirus endogènes humains et troubles neurologiques. Ces résultats ouvrent ainsi une nouvelle voie dans le traitement des psychoses inflammatoires via le développement d’un candidat-médicament neutralisant des facteurs causals induits par les rétrovirus endogènes humains.

En outre, le 1er septembre 2020, GeNeuro a nommé le Dr Jean-François Arrighi, PhD, au poste de Directeur du développement, en remplacement du Dr Thomas Rückle. Le Dr Arrighi travaille dans le domaine des maladies inflammatoires à médiation immunitaire depuis plus de 25 ans ; au cours des 15 dernières années, sa carrière s'est concentrée sur le développement préclinique et clinique précoce et sur le développement de biosimilaires, dirigeant plusieurs projets de la phase de démonstration du concept à l'enregistrement (notamment le lancement en 2019 d'Idacio®, un biosimilaire d'Humira®, alors qu'il travaillait chez Fresenius Kabi SwissBioSim GmbH).

Le 11 septembre 2020, GeNeuro et l’ASC du Karolinska Institutet ont présenté l’étude ProTEct-MS avec temelimab lors du congrès virtuel MSVirtual2020 (8e réunion conjointe ACTRIMS-ECTRIMS). Comme précédemment évoqué, les premiers patients ont été recrutés au T2 2020.

Enfin, le 25 septembre 2020, Marc Bonneville, vice-président pour les affaires scientifiques et médicales de l'Institut Mérieux, qui était membre du Conseil d'administration depuis avril 2016, a annoncé sa démission du Conseil pour se consacrer à d'autres activités professionnelles. GNEH SAS, filiale de l'Institut Mérieux, a informé la Société de son intention de proposer le Dr Philippe Archinard, actuellement Directeur Général de Transgene, comme candidat au Conseil d'administration lors de la prochaine assemblée générale.

À propos de Geneuro

La mission de GeNeuro est de développer des traitements sûrs et efficaces contre les troubles neurologiques et les maladies auto-immunes, comme la sclérose en plaques, en neutralisant les facteurs causaux codés par les HERV, qui représentent 8% de l'ADN humain.

GeNeuro est basé à Genève, en Suisse, et dispose d'installations de R&D à Lyon, en France. Elle détient 17 familles de brevets protègent sa technologie.

Pour plus d’informations, visitez : www.geneuro.com

Déclarations prospectives

Ce document contient des déclarations prospectives et des estimations à l'égard de la situation financière, des résultats des opérations, de la stratégie, des projets et des futures performances de GeNeuro et du marché dans lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l'utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « prévoit », « s'attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Elles comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques. De telles déclarations, prévisions et estimations sont fondées sur diverses hypothèses et des évaluations des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui ont été jugés raisonnables quand ils ont été formulés mais qui peuvent ne pas se révéler corrects. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle de la Société. Par conséquent, les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations de GeNeuro, ou les résultats de l'industrie, peuvent s'avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n'est faite quant à l'exactitude ou l'équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu'à la date de la publication du présent document. GeNeuro décline toute obligation d'actualiser ces déclarations prospectives, prévisions ou estimations afin de refléter tout changement dans les attentes de la Société à leur égard, ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces énoncés, prévisions ou estimations sont fondés, à l’exception de ce qui est requis par la législation française.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200929005938/fr/

Contacts

GeNeuro
Jesús Martin-Garcia
Chairman et CEO
+41 22 552 4800
investors@geneuro.com

NewCap (France)
Louis-Victor Delouvrier / Mathilde Bohin (investors)
+33 1 44 71 98 52
Nicolas Merigeau (media)
+33 1 44 71 94 98
geneuro@newcap.eu

Halsin Partners
Mike Sinclair (media)
+44 20 7318 2955
msinclair@halsin.com

LifeSci Advisors
Chris Maggos (investors)
+41 79 367 6254
chris@lifesciadvisors.com