La bourse est fermée

General Electric : une fraude à 38 milliards de dollars, pire que celle d’Enron ?

General Electric a connu une véritable Bérézina en Bourse ces derniers temps, qui s'est accentuée ce jeudi, l'action ayant décroché de 11% (après avoir perdu beaucoup plus en séance), suite à des accusations par un lanceur d'alerte selon lesquelles le groupe aurait dissimulé plusieurs dizaines de milliards de dollars de pertes. Le groupe a formellement démenti. L’étude est signée par Harry Markopolos, un enquêteur indépendant connu pour avoir été l'un des premiers à alerter les autorités financières, au début des années 2000, du caractère frauduleux des activités de la société d'investissement de Bernard Madoff. Ce dernier, arrêté en 2008, a été condamné à 150 ans de prison.

Selon l'étude sur General Electric (GE), le conglomérat camoufle quelque 38,1 milliards de dollars (34,3 milliards d'euros) de pertes potentielles et sa situation de trésorerie est bien pire que ce que laissent croire ses comptes. L'étude conclut que GE est insolvable et que le besoin de fonds de roulement cumulé de ses activités industrielles atteint 20 milliards de dollars. General Electric a réagi dans un communiqué, déclarant : "Nous restons concentrés sur la gestion de nos activités jour après jour et (...) nous ne nous laisserons pas distraire par ce genre de spéculations sans intérêt, malintentionnées et intéressées".

>> A lire aussi - Taux d'intérêt : la courbe s'inverse sur l'échéance 2 ans, une première depuis 2007

Il a assuré respecter "le plus haut degré d'intégrité" en matière financière. Interrogé par la chaîne de télévision CNBC, Harry Markopolos a reconnu qu'il toucherait un pourcentage des profits réalisés grâce à son étude mais a refusé de révéler le nom du fonds d'investissement qui, selon l'étude elle-même, est susceptible d'en bénéficier.

>> A lire aussi - Dette des entreprises américaines : la bombe à retardement qui va bientôt exploser ?

>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l'image)

>> En vidéo - Terres extrêmes (France 5) : cette éolienne pourrait

(...) Cliquez ici pour voir la suite

General Electric : une fraude à 38 milliards de dollars, pire que celle d’Enron ?
Amazon : Jeff Bezos finalise son divorce à 38 milliards de dollars
Jeff Bezos se déleste de 2,8 milliards de dollars d'actions en une semaine
Accusé par Batho, General Electric dément un financement de l'Etat français
Boeing : la facture des déboires du 737 MAX s'envole à près de 8 milliards de dollars