La bourse ferme dans 1 h 5 min
  • CAC 40

    6 614,02
    +13,36 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 133,72
    +7,02 (+0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 343,46
    -136,14 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,2129
    +0,0022 (+0,18 %)
     
  • Gold future

    1 868,20
    -11,40 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    33 690,82
    +3 985,79 (+13,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 014,77
    +45,93 (+4,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,72
    +0,81 (+1,14 %)
     
  • DAX

    15 704,82
    +11,55 (+0,07 %)
     
  • FTSE 100

    7 153,25
    +19,19 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 096,43
    +27,01 (+0,19 %)
     
  • S&P 500

    4 238,77
    -8,67 (-0,20 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4116
    -0,0000 (-0,00 %)
     

Les gendarmes des marchés rappellent Elon Musk à l’ordre : il doit faire approuver certains tweets

·1 min de lecture

L'influence du milliardaire Elon Musk n'est plus à prouver. Le gendarme américain des marchés boursiers, la SEC, estime qu'Elon Musk a par deux fois enfreint l'accord selon lequel il doit faire approuver ses tweets par les avocats de Tesla avant de les publier, affirme mardi 1er juin le Wall Street Journal.

Selon le quotidien économique, la SEC a envoyé des documents au fabricant de voitures électriques en 2019 et 2020 considérant que deux tweets du patron de l'entreprise, sur les volumes de production de panneaux solaires et sur le prix de l'action Tesla, n'avaient pas été validés comme prévu.

Le bras de fer entre M. Musk et la SEC date d'un message du 7 août 2018 dans lequel l'entrepreneur assurait disposer des financements appropriés pour retirer Tesla de la Bourse, une déclaration qui avait fait flamber l'action.

N'étant pas parvenu à apporter les preuves de son affirmation, Elon Musk s'était vu infliger une amende de 20 millions de dollars par la SEC et avait dû abandonner le poste de président du conseil d'administration.

Le régulateur avait aussi obtenu que toute communication du patron "contenant ou pouvant contenir des informations susceptibles d'affecter Tesla ou ses actionnaires" soit passée en revue par les juristes de l'entreprise avant d'être publiée.

Suite à un nouvel épisode en février 2019, le multi-milliardaire s'était de nouveau engagé à faire approuver toutes ses communications liées à Tesla, sur la production ou la santé financière notamment, par un avocat (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cryptomonnaies : l’Ethereum va marquer des points face au Bitcoin : le conseil Bourse du jour
Asics, Canon… les Jeux Olympiques (JO) de Tokyo “très compliqués”, le Japon hostile
Le Royaume-Uni doit renoncer à l'exploration de gaz et pétrole en mer du Nord, alertent Greenpeace et Oxfam
Le CAC 40 se hisse à 6.500 points, au plus haut en 20 ans, Total brille grâce au pétrole
Haropa Port : les ports de Paris, Rouen et Le Havre fusionnent pour gagner des parts de marché et doper l'industrie