GEA : progression du bénéfice 2012, dividende de 2,4 euros

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA28,96-1,13
HO.PA45,830,47
FGR.PA53,770,67

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) conseil de surveillance de GEA réuni le 23 janvier 2013 a examiné les comptes annuels de l'exercice clos le 30/09/2012 arrêtés par le directoire. Au cours de l'exercice 2011/2012, GEA a réalisé une production de 72,68 ME, en croissance par rapport à l'an dernier. Le résultat d'exploitation poursuit, pour sa part, sa progression, "grâce à l'utilisation optimale de la structure de production intégrée de l'entreprise".

Le résultat net s'établit à 9,98 ME et vient renforcer une structure financière saine caractérisée par 48,22 ME de fonds propres et une absence totale d'endettement.

La trésorerie nette au 30/09/2012 était stable à 39,3 ME, en raison d'une importante augmentation du besoin en fonds de roulement liée à un fort accroissement des stocks, des travaux en cours et des créances clients. Cette indépendance financière "permettra à GEA d'accentuer son avance technologique et de poursuivre ses investissements commerciaux stratégiques", commente le groupe.

En France, GEA a poursuivi la fourniture et le renouvellement d'équipements de péage pour la quasi-totalité des sociétés d'autoroutes.

La société a continué à déployer avec succès le nouveau système de Télépéage Sans Arrêt 30 Km/h sur les réseaux des sociétés AREA, ASF, COFIROUTE, ESCOTA et SANEF. Par ailleurs, après avoir mis en service en 2011 ses premiers systèmes de télépéage Free-Flow 130 Km/h, GEA a été retenue par Thales (Paris: FR0000121329 - actualité) pour la fourniture des balises de télépéage dans le cadre du projet ECOTAXE poids lourds.

SANEF a choisi GEA pour la fourniture de ses systèmes automatiques de classification de véhicules.

ASF, AREA et COFIROUTE ont par ailleurs confié à GEA l'adaptation de leurs systèmes de péage à la norme EMV de lecture des cartes à puce. Pour leur part, les sociétés COFIROUTE et ESCOTA ont renouvelé leur confiance à GEA pour de nouveaux contrats de fourniture d'équipements automatiques.

L'entreprise a par ailleurs remporté auprès de la société Atlandes et du Groupe Egis Projects l'appel d'offres pour les équipements de péage d'une nouvelle section de l'autoroute A63.

GEA a également été choisie par la société des Aéroports De Lyon (ADL) pour l'équipement de la totalité de ses parkings de Saint Exupéry (15.000 places).

Enfin, GEA a été retenue par Eiffage (Paris: FR0000130452 - actualité) pour les équipements de péage du Tunnel du Prado Sud à Marseille.

A l'exportation, GEA a été choisi par la société des Autoroutes Du Maroc pour la fourniture des équipements de péage de l'autoroute Berrechid-Beni Mellal et du contournement de Casablanca.

Plusieurs contrats ont également été signés au Brésil, en Chine, aux Philippines, en Thaïlande et en Croatie.

Un important contrat a par ailleurs été remporté au Kazakhstan. Il s'agit du premier contrat de GEA dans ce pays.

Enfin, GEA a été retenue au Mexique pour équiper l'autoroute Mexico-Toluca ainsi que l'autoroute Mexico-Acapulco.

Au 30 septembre 2012 le carnet de commandes, exporté à hauteur de 31%, s'est maintenu à plus de 75 ME.

Le directoire, avec l'accord du conseil de surveillance, proposera à l'assemblée générale qui se tiendra fin mars 2013 le versement d'un dividende de 2,4 euros net par action.