GDF Suez : Doel 3 et Tihange 2 vont pouvoir redémarrer

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
GAZ-U.TI19,880,21

Electrabel (Groupe GDF Suez (TLO: GAZ-U.TI - actualité) ) a effectué au cours des derniers mois un travail d'analyse approfondi suite à la détection d'indications dans les cuves des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2. Electrabel a remis mercredi à l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) ses conclusions et son plan d'action pour le redémarrage des deux unités.

Sur base de l'examen du dossier de construction, des inspections par ultrasons, des nombreux tests sur matériaux et des calculs de mécanique de la rupture effectués, l'enquête conclut que toutes les normes et standards internationaux ont entièrement été respectés lors de la construction des centrales.

Le constat initial selon lequel il y aurait eu des défauts dus à l'hydrogène non évolutifs et formés lors de la phase de forgeage est confirmé.

Les tests sur plus de 400 échantillons réalisés par plusieurs laboratoires ont montré que le métal des cuves est sain, et a des propriétés conformes aux exigences.

Le dossier et les études et calculs démontrent que l'intégrité structurelle des cuves répond à tous les critères de sûreté, pour chacune des indications détectées et en tenant compte de marges significatives. Les analyses et calculs effectués ont été soumis à un processus de contrôle strict et validées par les experts externes.

En conclusion, les résultats confirment l'intégrité des cuves des réacteurs considérés, ce qui permet le redémarrage immédiat et l'exploitation sûre de Doel 3 et Tihange 2.

Electrabel a également remis un plan d'action. Ce plan décrit tout d'abord certaines mesures de sûreté supplémentaires que prend Electrabel pour le redémarrage des centrales, ainsi que des actions additionnelles à court et moyen terme.

Il revient à présent à l'AFCN de remettre son avis au gouvernement belge. Electrabel est à la disposition de l'AFCN et de ses experts pour répondre aux questions qu'ils pourraient avoir sur les éléments du dossier.