La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 930,93
    -127,59 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 762,58
    +102,01 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1848
    +0,0022 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 687,62
    +1 382,56 (+4,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,33
    +8,40 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    4 400,64
    -0,82 (-0,02 %)
     

La GB entame des négociations pour l'accord commercial transpacifique

·2 min de lecture
LA GB ENTAME DES NÉGOCIATIONS POUR L'ACCORD COMMERCIAL TRANSPACIFIQUE

par William James

LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne entame ce mardi les négociations pour rejoindre un partenariat commercial transpacifique qu'elle considère crucial pour son avenir post-Brexit, alors qu'elle s'éloigne de l'Union européenne pour se rapprocher d'économies géographiquement plus distantes mais à forte croissance.

L'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) supprime 95% des droits de douane entre ses membres, qui sont le Japon, le Canada, l'Australie, le Vietnam, la Nouvelle-Zélande, Singapour, le Mexique, le Pérou, Brunei, le Chili et la Malaisie.

En rejoignant ce pacte, la Grande-Bretagne ambitionne de s'établir comme un acteur incontournable du commerce mondial en exportant des biens de consommation haut de gamme et des services professionnels.

Cette adhésion viendrait compléter les accords commerciaux bilatéraux que Londres a conclus ou entend conclure avec les principaux membres du PTPGP.

La ministre britannique du Commerce a déclaré que "cette partie du monde est l'endroit où se trouvent les meilleures opportunités pour la Grande-Bretagne. Nous avons quitté l'UE en promettant de renforcer les liens avec de vieux alliés et des marchés de consommation à croissance rapide au-delà de l'Europe".

"C'est un étincelant prix post-Brexit que nous voulons saisir", a ajouté Liz Truss dans un communiqué.

Il n'est pas attendu qu'une adhésion au PTPGP entraîne une forte hausse des exportations britanniques. Mais le pacte permet de verrouiller l'accès à certains marchés - comme les services juridiques et les services financiers -, et il est vu par Londres comme un moyen clé pour renforcer son influence dans une région où la Chine est une puissance économique de plus en plus dominante.

Contrairement à l'UE, le PTPGP n'impose aucune règlementation à ses pays membres et ne vise pas à l'établissement d'un marché unique ou d'une union douanière.

Les négociations d'adhésion ont principalement pour but de prouver aux pays membres que la Grande-Bretagne peut répondre aux normes du PTPGP en matière de droits de douane et de libéralisation commerciale. Dans un second temps viendront les discussions sur les modalités et le calendrier précis de l'adhésion.

(version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles