La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 317,42
    -690,93 (-2,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

“Gazprom est prêt à remplir Nord Stream 2 de gaz”, annonce Vladimir Poutine

·1 min de lecture

La construction de Nord Stream 2 avance, se félicite Vladimir Poutine. "Il y a deux heures et demi, la pose de la première ligne du gazoduc Nord Stream 2 a été achevée avec succès. Le travail sur la deuxième ligne se poursuit", a déclaré le président lors de la session plénière du forum économique de Saint-Pétersbourg. "Du côté allemand, les tubes sont arrivés. Du côté russe, il faut les soulever et les souder, c'est tout. Mais la pose elle-même est terminée", a indiqué le président, ajoutant que du côté russe, "Gazprom est prêt à remplir Nord Stream 2 de gaz". Suite à cette annonce, les actions de Gazprom déjà au plus haut depuis plusieurs jours ont immédiatement atteint de nouveaux records.

Nord Stream 2, dont la mise en service était initialement prévue début 2020, doit doubler les capacités de livraison de gaz naturel russe vers l'Europe. Il doit passer par la mer Baltique de la Russie à l'Allemagne, principal soutien du projet. Pour Washington et certains pays européens -- la Pologne, les pays baltes et l'Ukraine -- ce gazoduc en deux lignes va accroître la dépendance des Européens au gaz russe, que Moscou pourrait utiliser pour exercer des pressions politiques. Nord Stream 2 a connu d'importants retards en raison de ces objections et de la menace de sanctions américaines. Les Etats-Unis ont finalement renoncé en mai à prendre des sanctions, jugeant qu'elles auraient affecté les relations avec Berlin.

>> A lire aussi - Chine, Russie, Etats-Unis... le temps des prédateurs est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’économie de l’Irlande explose, merci les multinationales !
L’héritier de Samsung écope d’une amende pour des injections illégales
Facebook dans le collimateur de l’UE et du Royaume-Uni !
Les compagnies aériennes s'opposent à une mesure de rétorsion européenne contre le Bélarus
Scandale des oeufs contaminés au Firponil : un chef d'entreprise belge condamné à un an de prison ferme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles