Publicité
La bourse ferme dans 5 h 46 min
  • CAC 40

    7 789,77
    -74,93 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 990,94
    -43,49 (-0,86 %)
     
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0806
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    2 331,70
    -23,10 (-0,98 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 252,46
    -216,41 (-0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 418,54
    +5,59 (+0,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,76
    -0,74 (-0,94 %)
     
  • DAX

    18 455,92
    -174,94 (-0,94 %)
     
  • FTSE 100

    8 181,70
    -33,78 (-0,41 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    18 112,63
    +174,79 (+0,97 %)
     
  • GBP/USD

    1,2787
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Gaza : dans une rare prise de parole, Rania de Jordanie dénonce la complicité du monde occidental

R. SMITH

Ses prises de parole sont rares, mais elles sont toujours très écoutées. Dans une interview accordée à la journaliste américaine Christiane Amanpour pour CNN, la reine Rania de Jordanie a évoqué la guerre opposant le Hamas à Israël. Les mots de l’épouse du roi Abdallah II étaient attendus et prêts à être scrutés. Cette dernière, dont le pays partage une frontière avec Israël et la Cisjordanie, est elle-même d’origine palestinienne.

À lire aussi « Je vous parle sous les bombardements » : un chrétien de Gaza raconte son enfer

Témoin depuis le 7 octobre du conflit qui oppose ses voisins, Rania de Jordanie a partagé sa colère face aux réactions du monde occidental. Aussitôt l’attaque sanglante du Hamas perpétrée, une grande majorité des pays occidentaux, menés par les États-Unis, ont évoqué le droit d’Israël à se défendre.

Les bombardements contre Gaza ont été immédiats, faisant à ce jour au moins 6000 morts palestiniens. L’assaut tragique des terroristes du Hamas a de son côté coûté la vie à 1 400 Israéliens. Au moins 200 autres ont été faits otages.

Rania, reine indignée

« Lorsque le 7 octobre s’est produit, le monde a immédiatement et sans équivoque soutenu Israël et son droit à se défendre, condamnant l’attaque… Mais ce que nous voyons depuis deux semaines… nous voyons le silence du monde », a-t-elle condamné. La reine a notamment déploré le « double standard » du monde occidental, qui a selon elle « choqué les habitants du Moyen-Orient, y compris en Jordanie,...


Lire la suite sur ParisMatch