Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 496,31
    -902,02 (-1,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 423,22
    +5,34 (+0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Gaza: qu'est-ce que le navire français "Tonnerre", qui va venir en aide à la population palestinienne?

Pour soutenir les hôpitaux débordés à Gaza par l'affluence de blessés et acheminer des médicaments, Emmanuel Macron a annoncé l'envoi du porte-hélicoptères amphibie "Tonnerre", parti ce mercredi 25 octobre de Toulon.

PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Le besoin d'aide humanitaire est criant dans la bande de Gaza où vivent 2,3 millions de personnes privées d'eau, d'électricité, de nourriture, de médicaments et de carburant en raison du siège mené par Israël en représailles des attaques menées sur son sol par le Hamas.

Pour faciliter l'accès à cette aide, Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi 25 octobre lors de son déplacement en Égypte l'arrivée prochaine d'un navire français, le "Tonnerre", sur les côtes gazaouites.

Ce navire, qui fait partie des trois porte-hélicoptères amphibie (PHA) de la flotte française, a quitté le port de Toulon (Var) vers 16h.

Dans un premier temps, il servira "à acheminer des médicaments de soutien", a détaillé le président français depuis le tarmac de l'aéroport du Caire. Il se transformera ensuite en un hôpital de secours.

PUBLICITÉ

"Nous mettrons en place un dispositif d'hôpital de secours et de coopération hospitalière à l'image de ce que nous avions fait pendant la période Covid dans certains de nos territoires ultra-marins", a-t-il ajouté.

Ses missions précises seront discutées "avec les autorités israéliennes et palestiniennes", les ONG et l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine, "dans les prochains jours ou prochaines semaines".

69 lits minimum à bord, deux blocs opératoires

"Tonnerre", en service depuis le 1er juillet 2007, est capable - comme les autres PHA - de mener "des opérations de gestion de crise, de transport ou encore d'évacuation sanitaire et de soutien médical par des moyens amphibies et aéromobiles", est-il écrit sur le site du ministère français des Armées.

Il prendra la forme d'un hôpital flottant avec à son bord 69 lits, au minimum car une extension est possible, une salle de radiologie et deux blocs opératoires.

Longs de 199 mètres, les PHA peuvent débarquer et embarquer du matériel et des personnes via des chalands ou des hélicoptères lourds qui peuvent se poser sur leur pont.

Ce navire va "renforcer" le dispositif français en Méditerranée orientale, où il "rejoindra les frégates Alsace et Surcouf", a indiqué un porte-parole de la Marine française à l'AFP.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Coalition anti-Hamas: "C'est une idée très innovante, très originale" souligne Isaac Herzog, président d'Israël