Marchés français ouverture 4 h 15 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 083,11
    +207,88 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,1942
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    29 104,78
    +222,32 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    29 556,28
    +2 100,17 (+7,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    850,57
    +63,95 (+8,13 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

Gaza: Israël attend "le moment opportun" pour un cessez-le-feu

·2 min de lecture

Israël dit vouloir attendre "le moment opportun" pour un cessez-le-feu avec Gaza, tout en prévenant ne pas exclure de devoir "venir à bout" du Hamas.

Israël a dit attendre "le moment opportun" pour cesser ses frappes sur la bande de Gaza et ne pas exclure de devoir "venir à bout" du Hamas si la "dissuasion" échoue, alors que les tractations diplomatiques s'intensifient pour tenter d'arracher un cessez-le-feu.

Après une neuvième nuit de violences, les frappes aériennes israéliennes se sont intensifiées mercredi sur l'enclave palestinienne, visant particulièrement les secteurs de Khan Younes et de Rafah, dans le sud à la frontière avec l'Egypte, selon un correspondant de l'AFP.

Un journaliste de la radio Al Aqsa, affiliée au Hamas au pouvoir à Gaza, a été tué par une frappe israélienne sur son domicile dans le nord de l'enclave, selon les autorités locales. Il s'agit du premier journaliste tué depuis le début le 10 mai de cette nouvelle flambée de violence, la plus meurtrière depuis 2014, entre Israël et le Hamas. L'armée israélienne a également de nouveau ciblé l'une des tours de Gaza, à Jabalia (nord) qui abritait selon elle le "département technologique" du Hamas.

"Nous sommes tous terrifiés par le son des explosions, des missiles et des avions", a affirmé Randa Abou-Sultan, 45 ans, une mère de sept enfants qui a passé la nuit blottie dans une seule pièce avec sa famille. "Mon fils de quatre ans dit qu'il a peur, s'il s'endort, de nos retrouver tous morts à son réveil".

En Israël, la nuit a été rythmée pour les habitants du sud du pays par les sirènes d'alarme pour alerter des tirs de roquettes et les sifflements du bouclier antimissiles israélien.

"Dissuasion ferme"

Depuis le début, le 10 mai, de ce nouveau cycle de violences, au moins 219 personnes, dont 63 enfants, ont été tuées dans des raids israéliens sur la bande de Gaza selon le ministère de la Santé local. En Israël, les tirs de roquettes de Gaza ont fait 12 morts selon la police israélienne.

Face à la poursuite des violences qui risquent notamment de plonger Gaza dans une grave crise humanitaire, la France a déposé mardi soir un projet de résolution au[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles