La bourse ferme dans 5 h 25 min
  • CAC 40

    5 969,40
    +175,25 (+3,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 442,55
    +100,38 (+3,00 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9882
    +0,0055 (+0,56 %)
     
  • Gold future

    1 717,60
    +15,60 (+0,92 %)
     
  • BTC-EUR

    20 183,34
    +639,04 (+3,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,12
    +17,76 (+4,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,30
    +0,67 (+0,80 %)
     
  • DAX

    12 542,51
    +333,03 (+2,73 %)
     
  • FTSE 100

    7 033,25
    +124,49 (+1,80 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1365
    +0,0046 (+0,40 %)
     

Gaza: le bilan humain s'alourdit, des roquettes tirées vers Jérusalem

31 Palestiniens dont six enfants sont morts et 253 ont été blessées depuis vendredi 5 août, selon le ministère de la Santé à Gaza. Il s'agit de la plus grave confrontation entre l'Etat hébreu et des organisations armées de Gaza depuis la guerre de mai 2021.

, où 31 Palestiniens dont six enfants ont péri, se poursuit dimanche sans signe de répit dans cette confrontation entre le groupe Jihad islamique et Israël, la plus grave depuis une guerre éclair l'an dernier.

Le Jihad islamique a affirmé avoir tiré des roquettes vers Jérusalem pour la première fois depuis le début des hostilités vendredi. Comme 97% des projectiles lancés depuis Gaza, elles ont été interceptées par le bouclier antimissile israélien, d'après l'armée. L'Etat hébreu, qui dit avoir lancé une "attaque préventive" visant le Jihad islamique, a affirmé avoir tué des combattants et "neutralisé" les chefs de l'organisation, considérée comme terroriste par Israël, les Etats-Unis et l'Union européenne.

Les principaux chefs militaires du mouvement à Gaza, Tayssir Al-Jabari et Khaled Mansour, ont été tués, selon l'armée, une annonce confirmée par le Jihad islamique.

Selon le ministère de la Santé à Gaza, 31 personnes dont six enfants sont mortes et 265 ont été blessées depuis deux jours dans l'enclave sous blocus israélien. Les autorités israéliennes contredisent ce bilan et assurent que des enfants palestiniens ont été tués samedi par un tir de roquette raté du Jihad islamique vers Israël.

La veille, les alarmes s'étaient déclenchées près de la métropole de Tel-Aviv et le Jihad islamique avait confirmé avoir tiré "un important barrage de roquettes" dans cette direction.

Cette nouvelle confrontation est la pire entre l'Etat hébreu et des organisations armées de Gaza depuis la guerre de mai 2021 qui avait fait en onze jours 260 morts côté palestinien, parmi lesquels des combattants, et 14 morts en Israël, dont un soldat, d'après les autorités locales.

Palestine Crédit : STAFF, Tom MASSON / AFP
Palestine Crédit : STAFF, Tom MASSON / AFP

"Résultat extraordinaire" pour le Premier ministre israélien

Des sirènes d'alerte ont retenti en matinée dans le secteur de Jérusalem, selon l'armée israélienne, tandis que des journalistes de l'AFP ont entendu de brèves explosions au loin. Ces tirs surviennent alors que des centaines d'Israéliens sont rassemblés[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi