Publicité
Marchés français ouverture 6 h 33 min
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,53 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,24 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    38 458,39
    -138,08 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0691
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,78 (-1,67 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 995,24
    -1 188,64 (-1,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 300,88
    -59,45 (-4,37 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     

Gaza : 7 otages, dont 3 étrangers, sont morts dans le bombardement d’un camp de réfugiés

Abdul Qader Sabbah

Ils ciblaient un commandant du Hamas, mais ont fait des dizaines de morts parmi la population civile. Mardi 31 octobre, un bombardement israélien a touché le plus grand camp de réfugiés de la bande de Gaza, Jabaliya, tuant au moins deux enfants français, ainsi que sept otages, dont « trois détenteurs de passeports étrangers ».

« Mort de sept détenus civils, dont trois détenteurs de passeports étrangers, dans le massacre de Jabaliya hier », ont ainsi indiqué les brigades Ezzedine al-Qassam, branche militaire du Hamas, dans un message diffusé sur Telegram, ce mercredi 1er novembre.

À lire aussi À Jérusalem, l’attente insoutenable des familles d’otages du Hamas

Au moins 240 otages

Le 26 octobre, la branche militaire du Hamas avait déjà dit « estimer » que « près de cinquante » otages avaient été tués « à cause des bombardements » israéliens. Ces affirmations n’ont pas pu être vérifiées de manière indépendante.

PUBLICITÉ

Selon les autorités israéliennes, au moins 240 otages, Israéliens, binationaux et étrangers, sont toujours aux mains du Hamas. Ils ont été enlevés le 7 octobre, quand des commandos du mouvement islamiste ont infiltré le sud d’Israël depuis la bande de Gaza, menant une attaque sanglante contre des civils d’une ampleur et d’une violence inédites.

À lire aussi Israël : Shani Louk, l’otage filmée par le Hamas, est morte

Depuis, quatre otages, des femmes, ont été relâchées par le Hamas. Lundi 30 octobre, l’armée a annoncé avoir libéré une soldate israéli...


Lire la suite sur ParisMatch