La bourse ferme dans 1 h 56 min
  • CAC 40

    6 536,61
    +8,29 (+0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 762,44
    +6,38 (+0,17 %)
     
  • Dow Jones

    33 952,80
    -27,52 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0148
    -0,0032 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    1 778,90
    +2,20 (+0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    23 158,87
    -289,32 (-1,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    560,35
    +2,62 (+0,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,37
    +1,26 (+1,43 %)
     
  • DAX

    13 692,87
    +66,16 (+0,49 %)
     
  • FTSE 100

    7 529,60
    +13,85 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    12 897,45
    -40,68 (-0,31 %)
     
  • S&P 500

    4 269,20
    -4,84 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • GBP/USD

    1,2024
    -0,0027 (-0,22 %)
     

Gaz russe : Gazprom annonce une nouvelle baisse des livraisons à l'Europe

Nouvelle coupe franche dans les livraisons de gaz russe à l'Europe via le gazoduc Nord Stream : "La capacité productive de la station de compression Portovaïa passera à 33 millions de m3 le 27 juillet à 07H00" (04H00 GMT), a indiqué le géant russe Gazprom sur son compte Telegram ce lundi 25 juillet, soit environ 20% des capacités du gazoduc contre quelque 40% actuellement. La Russie avait déjà coupé à deux reprises le volume de ses livraisons en juin, en disant que le gazoduc ne pouvait fonctionner normalement sans une turbine qui était en réparation au Canada et qui n'était pas revenue en Russie à cause des sanctions imposées par les Occidentaux à la suite de l'assaut russe contre l'Ukraine.

Depuis, l'Allemagne et le Canada se sont entendus pour ramener l'équipement en Russie, mais la turbine n'a pas encore été livrée. Pour Berlin, il s'agit d'un "prétexte" et d'une décision "politique" pour peser sur les Occidentaux dans le cadre du conflit en Ukraine. "Selon nos informations, il n'y a aucune raison technique de réduire les livraisons", a assuré lundi auprès de l'AFP une porte-parole du ministère allemand de l'Economie. Le président russe Vladimir Poutine avait lui prévenu que si son pays ne recevait pas la turbine manquante, le gazoduc fonctionnerait à 20% de sa capacité dès cette semaine, en raison de la maintenance à venir d'une seconde turbine. Le gazoduc Nord Stream, d'une capacité selon Gazprom de 167 millions de m3 quotidiens, relie la Russie à l'Allemagne via la mer Baltique. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pouvoir d'achat : les députés votent une aide pour les foyers se chauffant au fioul, contre l'avis de l'exécutif
Hôpitaux : Bruno Le Maire promet une "augmentation significative" des moyens en 2023
Sécheresse : la quasi-totalité des départements français placés en état d'alerte
Variole du singe : un centre de vaccination XXL mis en place à Paris
Pour attirer des jeunes, cette ville offre une belle récompense

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles