Marchés français ouverture 5 h 14 min
  • Dow Jones

    34 393,75
    -85,85 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    14 174,14
    +104,72 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 437,91
    +276,11 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,2120
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 813,05
    -29,08 (-0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    33 070,71
    +367,35 (+1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 002,67
    +33,83 (+3,49 %)
     
  • S&P 500

    4 255,15
    +7,71 (+0,18 %)
     

Gaz : remontées contre un projet de Total en Arctique, des ONG érigent des blocs de glace devant Bercy

·1 min de lecture

Levée de boucliers contre Total, face à un projet d'exploitation gazière en Arctique. Pour protester contre le possible soutien de 700 millions d'euros de l'Etat français à ce projet controversé, 3 ONG ont érigé 10 blocs de glace devant le ministère de l'Economie. Elles ont également remis une pétition de plus de 190.000 signataires à Bercy. "Pas un euro de plus pour l'énergie fossile": c'est ce que réclament les trois ONG, 350.org, SumOfUs et Les Amis de la Terre, a expliqué à l'AFP la chargée de campagne de cette dernière, Anna-Lena Rebaud.

D'après les ONG, l'Etat compte se porter garant de Total à hauteur de 700 millions d'euros à travers la Banque publique d'investissement (BPI), dans le cadre de la participation du géant pétrolier français au projet de gigantesques usines de gaz naturel liquéfié en Arctique porté par le numéro deux du gaz russe, Novatek. Dix blocs de glace massifs, découpés aux formes de "700.000.000 €" ont été disposés devant l'entrée du ministère "pour donner un aperçu concret et matérialiser cette somme qui ne parle pas au public dans son quotidien", a expliqué Leyla Larbi, chargée de campagne de SumOfUs.

>> A lire aussi - Arctique : la Russie lance un avertissement aux grandes puissances

"Le projet a pour objectif de produire et exporter l'équivalent de sept milliards de barils de pétrole", soulignent les ONG. "Financer aujourd'hui l'extension de Total dans l'Arctique est criminel", estime Clémence Dubois, responsable des campagnes en France pour 350.org. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Monoprix essuie un revers en justice, des salariés accusés de blocage indemnisés
128 magasins La Halle rachetés par Chaussea, feu vert des autorités
A Wall Street, “vendez en mai” ? : le conseil Bourse du jour
Natixis échappe à une amende de l’UE pour entente entre banques sur les obligations
Seul depuis plus d'un an, il veille sur un hôtel de luxe new-yorkais