La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    28 973,33
    -510,99 (-1,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Gaz : Poutine donne le coup d’envoi d’une usine géante vers la Chine

·1 min de lecture

En Russie, Gazprom ne fait pas les choses à moitié. Vladimir Poutine a inauguré une usine de traitement de gaz à plus de 11 milliards d'euros en Sibérie, orientée vers le marché de la Chine. "Démarrez!", a lancé le président russe par vidéoconférence, invité par le patron de Gazprom Alexeï Miller à donner l'ordre de démarrer la première ligne de production de l'usine Amur Gas Processing Plant (GPP), présentée comme une des plus importantes usines de traitement de gaz du monde. "Le coût du projet représente plus de 1.000 milliards de roubles" (11,4 milliards d'euros au taux actuel), a indiqué M. Poutine, précisant que l'usine était d'une surface de 900 hectares et que la dernière étape de la mise en service aurait lieu en 2024-2025.

Cette usine est un maillon du gazoduc Power of Siberia, qui va la fournir en gaz. A terme, 42 milliards de mètres cube de gaz doivent être traités par an et transformés en hélium, éthane, propane, butane entre autres. Ces produits seront livrés à la Chine mais également à une usine du groupe de pétrochimie Sibur, en construction à proximité, qui transformera ces gaz en polymères, granules utilisées pour fabriquer des produits en plastique, également à destination du voisin chinois.

>> A lire aussi - Vladimir Poutine repart à la charge contre Facebook et Twitter

Le président a ajouté qu'au total 35.000 personnes avaient participé à la construction de l'usine: "Ce sont des personnes et des entreprises de Russie et de Turquie, de Chine, d'Inde, d'Italie, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Affaire Bernard Tapie : verdict en octobre, la défense du patron d'Orange réfute la "dissimulation"
Tout savoir sur Strike, l’application la plus révolutionnaire du Bitcoin : au programme de la newsletter 21 Millions
Total, une bonne protection contre l’inflation ? : le conseil Bourse du jour
Les Etats-Unis vont acheter le médicament contre le Covid-19 de MSD
L’Afrique du Sud va procéder à des coupures d’électricité, rationnement face à la vague de froid