La bourse ferme dans 3 h 15 min
  • CAC 40

    6 174,93
    +5,52 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 974,41
    -4,43 (-0,11 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,00 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1908
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 743,60
    -1,20 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    50 769,69
    +259,72 (+0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 292,17
    +64,63 (+5,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,02
    +0,70 (+1,18 %)
     
  • DAX

    15 253,31
    +19,15 (+0,13 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,57
    -22,18 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,89 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 538,73
    -229,33 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    28 453,28
    -245,52 (-0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3759
    +0,0054 (+0,39 %)
     

Gaz, pétrole… le Royaume-Uni veut de nouveaux forages en mer du Nord, colère des ONG

·1 min de lecture

Le Royaume-Uni affiche ses ambitions sur le front des hydrocarbures. Londres veut autoriser de nouveaux forages pétroliers et gaziers en mer du Nord. Un accord a été dévoilé avec le secteur des hydrocarbures sur la transition énergétique en mer du Nord, qui promet de n'autoriser que des projets d'exploration qui seraient compatibles avec l'objectif du pays d'être neutre en carbone d'ici 2050. Les hydrocarbures en mer du Nord britannique restent stratégiques pour le Royaume-Uni, puisqu'ils sont sources de rentrées fiscales importantes, contribuent à répondre à ses besoins énergétiques et sont un gros pourvoyeur d'emplois.

Le gouvernement entend toutefois fortement réduire l'empreinte carbone du secteur de l'énergie en mer du Nord, tout en protégéant 40.000 emplois. L'extraction de pétrole et de gaz dans la région est responsable de 3,5% des émissions de gaz à effet de serre du Royaume-Uni. L'objectif de l'accord annoncé mercredi est que le secteur réduise de 50% ses émissions d'ici 2030, grâce à des investissements de l'industrie et des pouvoirs publics de 16 milliards de livres. Cette baisse de la pollution sera obtenue en alimentant les plateformes pétrolières et gazières grâce à des énergies renouvelables, par des projets de captage et stockage du CO2 ou encore par la production d'hydrogène.

>> A lire aussi - "Vive la fin du roi pétrole !"

Le gouvernement va par ailleurs arrêter de soutenir financièrement des projets à l'étranger d'énergies fossiles à partir du 31 mars. La France, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le géant du sandwich Daunat sanctionné pour entente sur les prix
Vente de M6 : les dessous de l’offre de TF1
Troc-Vélo, Murphy... ces start-up pros de l'occasion
Face à la concurrence de Booking, Expedia et Airbnb, le plan social d’Accor inévitable “avec ou sans Covid-19”
Une compagnie aérienne va vendre 17 de ses avions aux enchères