La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 611,57
    -292,78 (-1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Gaz: la guerre en Ukraine relance l'intérêt pour un gisement lorrain

La guerre en Ukraine relance l'intérêt pour un gisement de gaz en Lorraine qui pourrait subvenir au besoin énergétique de la France pendant 5 ans. La Française De l'Energie qui convoite une concession attend la décision de l'Etat, qui prend son temps pour trancher, depuis presque 5 ans.

C'est un véritable trésor qui dort sous le sol lorrain. Dans l'est de la Moselle, situé entre Faulquemont et Forbach, se trouve un gigantesque gisement de gaz, estimé jusqu'à "190 milliards de m3 de gaz". Soit l'équivalent de cinq ans de consommation de gaz en France! Un gisement d'autant plus stratégique qu'avec qui fait et interroge la , les ressources disponibles sont fort convoitées. Ce précieux gaz lorrain, composé de méthane à 95% et prisonnier des veines de charbon inexploitées de l'ancien bassin minier, ne fait pas exception.

Le contexte géopolitique replace donc le gaz lorrain sous le feu des projecteurs mais c'est dès novembre 2018 que la PME la Française de l’Energie a déposé une demande de concession de 191 km2 auprès de l’Etat. Dans le sous-sol de ce terrain, les réserves sont de 2,1 milliards de m3 de gaz, soit une infime partie du gisement total potentiel, d’après les analyses de l’entreprise. L’objectif de la PME est de "capter ce gaz et le valoriser en circuit court auprès des habitants et industriels locaux à un tarif compétitif", d’après Pascal Mittelberger, responsable relations publiques de la FDE.

Dossier au ralenti

Mais le dossier n'a pas encore abouti. "Le délai habituel pour ce genre de demande est de 3 ans, mais l’Etat nous a demandé des informations complémentaires et il se peut que la période Covid ait eu une incidence" sur le traitement de la demande, explique le responsable des relations publiques de FDE. Autre frein: le dossier a fait ressortir des tensions, notamment autour du volet environnemental dans une région marquée par les séquelles de l'extraction minière.

Cette "" englobant 40 communes de l'est mosellan divise les élus et habitants. Une enquête publique lancée fin 2019 fait apparaître 83% d'avis défavorables sur les 530 observations déposées. Les inquiétudes des habitants portent sur l'incidence des forages sur les réserves d'eau en sous-sol, le risque de fuite de méthane et l’effondrement des galeries alentours. Des opini[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi