Marchés français ouverture 4 h 50 min
  • Dow Jones

    30 273,87
    -42,43 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    11 148,64
    -27,76 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 364,48
    +243,98 (+0,90 %)
     
  • EUR/USD

    0,9916
    +0,0031 (+0,32 %)
     
  • HANG SENG

    18 040,03
    -47,94 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    20 582,11
    +36,34 (+0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    463,75
    +5,34 (+1,17 %)
     
  • S&P 500

    3 783,28
    -7,65 (-0,20 %)
     

Gaz : le gazoduc Nord Stream arrêté "complètement" jusqu'à la réparation d'une turbine

PIXABAY

Le géant russe Gazprom a annoncé que le gazoduc Nord Stream, qui devait reprendre du service ce samedi après une maintenance, sera finalement "complètement" arrêté jusqu'à la réparation d'une turbine de ce pipeline vital pour l'approvisionnement des Européens. Dans un communiqué, Gazprom a indiqué, vendredi 2 septembre au soir, avoir découvert des "fuites d'huile" dans la turbine lors de cette opération de maintenance. "Jusqu'à la réparation (…) le transport du gaz via Nord Stream est complètement suspendu", a indiqué le groupe.

Gazprom n'a pas précisé combien de temps pouvait durer cette réparation. Ce rebondissement va accentuer encore l'angoisse des Européens, qui se démènent pour éviter une crise énergétique cet hiver et accusent Moscou d'user du gaz comme d'une arme pour se venger des sanctions occidentales après l'offensive russe en Ukraine.

La Russie devait reprendre samedi ses livraisons de gaz via Nord Stream, après une nouvelle interruption de trois jours pour des opérations de maintenance. Gazprom a assuré avoir découvert cette "fuite d'huile" lors d'un contrôle technique effectué avec des représentants du groupe allemand Siemens, qui a fabriqué la turbine. Le groupe russe fait état de cette fuite d'huile sur des "câbles reliés à des compteurs de vitesse d'un rotor". Sur Telegram, le groupe a publié une photo montrant des câbles entourés d'un liquide brunâtre. Plus tôt dans la journée, le Kremlin avait affirmé que le fonctionnement du gazoduc Nord Stream était "menacé" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le milliardaire Daniel Kretinsky s'offre un coûteux château près de Paris
Équitation : les centres équestres en difficulté face à la flambée des prix des chevaux d’apprentissage
L'euro recule, plombé par l'arrêt du gazoduc Nord Stream
Les clubs de foot à privilégier pour amortir le choc sur les actions : le conseil Bourse
Bourse : un célèbre investisseur met en garde contre l'explosion imminente d'une "super bulle"